Aller au contenu principal

Sport
Un ultra trail taillé pour les forçats de l’effort

Une poignée de passionnés de courses à pied extrêmes organise fin septembre le premier ultra trail de Pons. Le parcours passera dans les vignes, dans une distillerie et même une champignonnière.

Les organisateurs de l’épreuve ont testé le parcours en janvier.
Les organisateurs de l’épreuve ont testé le parcours en janvier.
© Ultra trail de Pons

Ce sont des mordus de sport. Mais de sport tendance extrême. Leur plaisir, c’est de courir longtemps sur des chemins, mais en empruntant des parcours parsemés d’embûches. Si possible avec des dénivelés conséquents. « Pendant une bonne quinzaine d’années, j’ai couru de nombreux trails sur toute la planète (Ndlr : dont la redoutable Diagonale des fous sur l’île de la Réunion) et j’avais envie de partager ma passion ici », reconnaît Jérôme Nayrat, président de l’association d’ultra trail de Pons. Cet ancien militaire de carrière a posé ses valises à Pons il y a quelques années. Assez vite, l’envie de créer un ultra trail dans la cité natale d’Agrippa d’Aubigné a germé dans le cerveau de ce grand sportif de 49 ans…

23 et 24 septembre, à vos baskets !

L’automne dernier, avec une poignée de fous de sport, Jérôme Nayrat a décidé de lancer cette manifestation qui va s’étendre sur deux journées : les 23 et 24 septembre. « Nous avions deux options, soit on commençait modestement et on montait en puissance progressivement. Soit on commençait fort… », lâche le président de l’association organisatrice. Les organisateurs ont opté pour la seconde option. Quatre courses seront proposées aux enfants, une randonnée commentée (autour des merveilles de Pons) pour les « simples » marcheurs. Les sportifs les plus aguerris pourront s’aligner sur six épreuves : de 11 km à 240 km (et 24 heures de course). Les concurrents vont courir sur un parcours constitué de « 97 % de chemins ». L’ultra trail de Pons sera original à plus d’un titre. Un trail nocturne, de 17 800 mètres (allusion au code postal de la cité pontoise), est annoncé.

Atypique, l’épreuve l’est aussi par son parcours. « Les coureurs vont traverser les vignes, des exploitations agricoles, une distillerie et traverseront même une champignonnière », révèle Jérôme Nayrat qui apprécie ces épreuves de l’extrême.

« Plus l’épreuve est longue et difficile, plus l’on vit de grands moments. Il y a des moments où on a l’impression de flotter », soutient l’athlète.

La course pontoise sera le plus grand trail du département. « Nous allons proposer des défis. Ceux qui s’aligneront sur plusieurs courses seront récompensés par un tirage au sort et pourront gagner un vol en avion… », dévoile Jérôme Nayrat. Les concurrents courront en particulier sur la piste de l’aérodrome de Pons-Avy. Les inscriptions à cet ultra trail sont d’ores et déjà ouvertes. Les organisateurs ont trouvé une oreille attentive à la mairie de Pons et auprès des associations et entreprises locales. « Nous serons environ 300 bénévoles à être mobilisés pour ces deux journées », conclut Jérôme Nayrat qui espère « un millier de concurrents ». Les organisateurs ont testé les différents parcours au mois de janvier. Ils l’assurent, l’ultra trail de Pons devrait combler les amateurs de sensations fortes.

 

Pour s’inscrire : https://www.ultratraildepons.com/

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

François Berthelot
Disparition de François Berthelot

C'est avec stupeur que la rédaction a appris le décès de François Berthelot, mercredi dernier, suite à un accident avec un…

Intempéries de printemps : cas de force majeure reconnu pour tout le département

Les fortes intempéries intervenues en sortie d’hiver et au printemps ont, pour certaines exploitations, empêché les semis…

Un collectif s'est constitué pour faire une offre de rachat de la Ferme de la Combe.
Adriers : une vente d'exploitation controversée

Membres de la Confédération Paysanne 86, adhérents de l'association des Prés survoltés, élus et particuliers : ils…

Michel Cousseau retrace dans cet ouvrage le récit que son papa lui a fait le jour de ses 92 ans de son enfance, dans les Deux-Sèvres et la Vienne.
La vie des paysans du Poitou dans un livre
Dans son dernier livre, Michel Cousseau raconte la vie presque ordinaire d'Alexandre, son papa. Pas tout à fait ordinaire, parce…
Lionel Simon (2e à gauche), entouré de ses salariés : Dylan Jaulin, Flavie Gourbault, Floriane Cousineau.
"Je fais du lait en individuel avec des salariés"

Suite au départ de son associé, Lionel Simon, à La Peyratte, a choisi de garder le troupeau laitier et d'organiser la main d'…

Une des deux lagunes a été découpée dans la nuit de jeudi à vendredi.
Des dégradations en marge des festivités

Il y a quelques jours, une dizaine de syndicats, associations et partis politiques avaient appelé à des actions le long du…

Publicité