Aller au contenu principal

Un Loudunais imagine les costumes de Starmania

  L'opéra-rock Starmania créé en 1978 par Michel Berger avec France Gall revient sur la scène, avec des costumes signés Nicolas Ghesquière.

Nicolas Ghesquière est né dans le Nord le 9 mai 1971, mais quelques mois plus tard, ses parents, viennent s’installer à Loudun. Yolande est coach en natation et Roland est maître-nageur à la piscine. René Monory confie à ce dernier la direction du golf de Roiffé, après qu’il ait dirigé le service des sports de Loudun. « Dans la famille Ghesquière, le sport c’était tous les jours » confie Nicolas Ghesquière.

Dès l’âge de 14 ans, il se passionne pour la mode. À cette époque à Loudun, il y avait chaque année des défilés de mode auxquels il participait en présentant ses créations portées par des mannequins amateurs recrutées parmi ses amies. Dès l’âge de 17 ans, il envoie ses dessins aux grandes maisons de couture parisiennes et décroche un stage. C’est au show-room du 9e étage du 115 rue de Vaugirard, qu’il présente sa toute première collection, intitulée «Un mardi matin à Loudun». Dominique Ricchi, imprimeur, se souvient de ce jeune homme qui « voulait faire imprimer des invitations sur un format rond, mais nous n’étions pas équipés pour découper des ronds ». Qu’à cela ne tienne ! Nicolas a découpé les invitations avec des ciseaux.

Meilleur designer international

Après un job d’assistant chez Jean Paul Gaultier, il continue son apprentissage chez Thierry Mugler. En 1995, Nicolas Ghesquière entre chez Balenciaga, où il prend la direction artistique et modernise la marque. En 2013, il quitte la marque pour la maison Louis Vuitton où il est nommé directeur artistique des collections femmes. Au sein de la plus grande marque de luxe du monde, il éprouve un grand enthousiasme quand on lui propose de réaliser les costumes de Starmania. « J’ai une admiration depuis toujours pour Michel Berger et France Gall. Comme beaucoup, j’ai été bercé dans mon enfance par Starmania, c’est une œuvre à dimension visionnaire dystopique qui me fascine. Un spectacle culte» Au final, le styliste a imaginé les vêtements de près de 120 personnages. « Je me suis inspiré des costumes de l’époque, j'ai aussi puisé dans mes collections chez Louis Vuitton, ce sont des vêtements qui résonnent avec les personnages de Starmania». Le spectacle Starmania est notamment proposé en mars à Limoges et Bordeaux, puis en juin à Nantes.

Des retombées à Loudun

Christine Sépière, mannequin amateur, a participé aux premiers défilés de mode de Nicolas Ghesquière au centre culturel René Monory et au golf de Roiffé à la fin des années 80. Elle a aussi pris part à la première présentation en octobre 1990 à Paris rue de Vaugirard. Il y avait d’autres Loudunaises, parmi lesquelles Véronique Biron. Modéliste, elle faisait le patronage des collections, elle est maintenant costumière pour le cinéma. Nicolas Ghesquière avait une boutique à la galerie Carnot au centre de Loudun, pour laquelle l’entreprise Loudunaise Bodet Confection réalisait des robes. Une collaboration qui perdure puisque l’entreprise Bodet Confection, spécialisée dans la haute-couture continue de travailler pour Louis Vuitton.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

François Berthelot
Disparition de François Berthelot

C'est avec stupeur que la rédaction a appris le décès de François Berthelot, mercredi dernier, suite à un accident avec un…

Intempéries de printemps : cas de force majeure reconnu pour tout le département

Les fortes intempéries intervenues en sortie d’hiver et au printemps ont, pour certaines exploitations, empêché les semis…

Timothée Goudeau, non issu du milieu agricole, est actuellement en parrainage sur une ferme bovine à Boisragon.
Pâturage tournant et ACS : Timothée raisonne son projet

À Boisragon, l'apprenti Timothée Goudeau se prépare à reprendre la ferme de bovins allaitants de Philippe Juin, qui part à la…

Michel Cousseau retrace dans cet ouvrage le récit que son papa lui a fait le jour de ses 92 ans de son enfance, dans les Deux-Sèvres et la Vienne.
La vie des paysans du Poitou dans un livre
Dans son dernier livre, Michel Cousseau raconte la vie presque ordinaire d'Alexandre, son papa. Pas tout à fait ordinaire, parce…
En attendant l'arrivée des pigeons début septembre, Kenny Violette aménage pour mécaniser au maximum la production.
S'installer en pigeons : un projet sécurisant et familial

Kenny Violette va relancer un élevage de pigeons à Gourgé à la fin de l'été. Un projet qui lui permet d'assouvir son rêve d'…

Une des deux lagunes a été découpée dans la nuit de jeudi à vendredi.
Des dégradations en marge des festivités

Il y a quelques jours, une dizaine de syndicats, associations et partis politiques avaient appelé à des actions le long du…

Publicité