Aller au contenu principal

Région
Un an de plus pour l’aide au maintien bio

  Le président de la région Nouvelle-Aquitaine Alain Rousset était en déplacement en Charente-Maritime, mardi 8 novembre, pour annoncer la prolongation pour un an de l’aide au maintien destinée aux agriculteurs biologiques, dont la disparition est prévue par la prochaine Pac.

Les élus du Conseil régional étaient en déplacement à Port-d’Envaux, mardi 8 novembre, pour annoncer le vote d’un crédit de 16 millions d’euros en faveur de l’aide au maintien en bio.
© Kévin Brancaleoni

Alain Rousset n’est pas satisfait de la nouvelle Pac, et il le fait savoir. En visite sur l’élevage bio de charolaises de l’ancien président du Gab 17 Vincent David, à Port-d’Envaux, il n’a pas manqué de critiquer le Plan stratégique national et les moyens qui ont, selon lui, été confisqués aux régions pour revenir dans le giron de l’État. « En Nouvelle-Aquitaine, on gérait, lors de la précédente campagne, 2,6 milliards (Mds) d’euros de la part de l’Europe. Là, on va gérer 1,3 Mds €. » Le président de la région dénonce dans cette recentralisation de la Politique agricole commune un mauvais message envoyé par le gouvernement au monde agricole : « l’État utilise ces crédits européens pour se désengager », a-t-il assuré. Il en est d’ailleurs convaincu, suite aux incidents climatiques (incendies, sécheresse) qui ont frappé la Nouvelle-Aquitaine cet été : « la Pac, telle qu’elle est, ne pourra pas rester en l’état pendant les sept ans qui viennent ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Méthaniser, pour mieux valoriser ses effluents
  En début d’année prochaine, une unité de méthanisation verra le jour à Sanxay. À sa tête, deux éleveurs qui cherchaient à…
Elise fabrique des tommes et des yaourts de brebis
  Elle est la première dans la Vienne à transformer le lait de brebis en fromages et en yaourts. Élise Breton est en finale du…
Les vêlages d’été, une bonne idée ?
Depuis une dizaine d’années, le Gaec Bodin concentre une partie de ses vêlages en été. Un choix qui lui permet de répondre à la…
Les veaux de boucherie, le projet idéal pour l’installation d’Alexandre
En découvrant sur le tard la production de veaux de boucherie, Alexandre Durand a réuni tous ses critères pour une installation…
Cochons d’Antran: de la vente directe et des gîtes
  Céline Bois, éleveuse de porcs à Antran, et Alexandre Thomas, formateur au lycée agricole de Montmorillon, ont lancé leur gamme…
Une vente qui ne fait toujours pas l’unanimité
  La vente d’une exploitation agricole de plus de 2000 hectares dans la Vienne revient dans l’actualité, avec le choix réalisé…
Publicité