Aller au contenu principal

Trouver le bon cadre pour le développement des abeilles

La mortalité des abeilles est en constante augmentation. Le CNRS de Chizé travaille depuis dix ans, sur sa zone atelier, à l’élaboration d’un système agricole performant pour les agriculteurs et protecteur pour les abeilles.

Cinq ruches ont été installées par secteur de 10km2 de la zone atelier Plaine et Val de Sèvre. Elles sont suivies en continu par les chercheurs du centre d’études biologiques de Chizé.
Cinq ruches ont été installées par secteur de 10km2 de la zone atelier Plaine et Val de Sèvre. Elles sont suivies en continu par les chercheurs du centre d’études biologiques de Chizé.
© CNRS de Chizé

C’est un buzz qui est encore récent dans la recherche scientifique. La question de la survie des abeilles est apparue aux yeux de tous il y a seulement une dizaine d’années en Europe. Dans ce contexte d’éveil des consciences, le CNRS s’est rapproché de l’ADA Poitou-Charentes en 2007 dans le but de réfléchir à des projets communs. Dès l’année suivante, le centre de recherche a installé sur sa zone atelier Plaine et Val de Sèvre, d’une superficie de 450 km2, cinq ruches par secteur de 10 km2, à raison de 10 secteurs par an, pour analyser le comportement des populations. Pour ce faire, le CNRS a investi dans du matériel de pointe : trappes à pollen et à abeilles mortes, sondes thermiques, balances connectées et mise à disposition par l’Inra du Magneraud d’un laboratoire de palynologie* ainsi que l’accès à un référencement botanique.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Père et fils se lancent dans la culture de framboises à grande échelle
Face à une difficulté croissante à valoriser la production de céréales, Philippe Dinais s’oriente vers des cultures mieux…
Les futurs chevaux champions de saut naissent à Esse
La famille Courdent a lancé un élevage de chevaux de sport à Esse, spécialisé dans le saut d’obstacles.
Une installation synonyme de diversification
Théophile Baudoin va rejoindre la ferme familiale début 2024. À la production de viande bovine en place, il veut ajouter un…
Quand les enfants reviennent s’installer à la ferme
 Après avoir chacun expérimenté le salariat et d’autres milieux de travail, Dylan et Erwan Guynouard ont choisi de revenir sur l’…
Chanvre Mellois labellise sa production
L’entreprise des 14 agriculteurs associés de Chanvre Mellois accroit sa production et ses ventes, sécurisant encore son assise…
Fabrice tutore les jeunes pousses… d’éleveurs caprins !
Des acteurs du plan Capr’1 ont mis en place un système de tutorat caprin en Nouvelle-Aquitaine Pays-de-la-loire. Une dizaine d’…
Publicité