Aller au contenu principal

Trois décennies pour la Maison de la Grande-Champagne

Le 5 juillet 1992 exactement : une poignée de viticulteurs vendeurs directs du Segonzacais créent la Maison de la Grande Champagne. 30 ans plus tard, ils créent un petit événement convivial sur la place de la commune.                

De gauche à droite : Raymond Desse, Nadine Pautier (présidente) et Jacques Painturaud.

A l’origine, les locaux se confondent avec l’Office du Tourisme. 25 viticulteurs se cotisent à raison de 1000 F par an pour exposer pineau, cognac, vins de pays, pétillants de raisins, etc. Comme l’a rappelé Francine Forgeron, pionnière et figure de proue des animations en Grande-Champagne, cette vitrine a été le point de départ de toute une série d’événements lors de l’année 1994, comme la fameuse Fête du Roy, le Marché de Noël ou encore un peu plus tard les non moins fameuses Nuits blanches en pays jaune d’or (1). La présidente de la Maison de la Grande-Champagne, Nadine Pautier, a aussi rappelé la création en 1994 de l’association « Culture en Grande-Champagne » puis en 1997, de l’Office de Tourisme de la Grande-Champagne.


Un sentiment d’appartenance

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Un enrobé végétal sur une portion de route en Deux-Sèvres

C’est un chantier un peu particulier qui s’est déroulé la semaine dernière dans la zone d’activité de l’…

Salarié agricole à Augé, Loïs a combattu les feux en Gironde
Depuis le 18 juillet, une vingtaine de sapeurs-pompiers deux-sévriens, volontaires et professionnels, partent toutes les 72 h en…
Quand les ovins cohabitent avec les arbres
Le concours national Graines d’agriculteurs est organisé par Terres Innovantes, le fonds de dotation de Jeunes Agriculteurs. Il…
Vente aux enchères : « Du jamais vu en Rouge de l’Ouest »

Des prix moyens à 930 € le bélier et trois top prix à plus de 2 500 €, même les plus anciens éleveurs de Rouge de l’Ouest n’…

Des produits locaux, mis en conserve localement
Avec « la Conserverie du Moulin », Axel Patissous a lancé la commercialisation de ses rillettes de porc, de poulet et de plats…
« La modulation des doses est une innovation majeure pour l’agriculture »
Au Gaec la Roche Ruffin, à Pamproux, la modulation des apports d’intrants est entrée dans les pratiques depuis 2018 avec l’…
Publicité