Aller au contenu principal

FNO
Tous les clignotants de la production ovine sont au vert

Le congrès s’est déroulé à La Pommeraye (49), les 27 et 28 avril. Le rééquilibrage des aides permet à la filière de rebondir. Seule ombre au tableau : les coûts de production.

Une table ronde a réuni : Jérôme Redoulès, producteur d’ovins lait dans le Tarn, secrétaire général adjoint de la Fno et président d’Agneaux du patrimoine ; Emmanuel Coste, président d’Interbev ovins ; Henri Brichart, président de la FnpLait ; Christiane Lambert, vice-présidente de la Fnsea et Jean-Michel Schaeffer, président de Jeunes Agriculteurs.
Une table ronde a réuni : Jérôme Redoulès, producteur d’ovins lait dans le Tarn, secrétaire général adjoint de la Fno et président d’Agneaux du patrimoine ; Emmanuel Coste, président d’Interbev ovins ; Henri Brichart, président de la FnpLait ; Christiane Lambert, vice-présidente de la Fnsea et Jean-Michel Schaeffer, président de Jeunes Agriculteurs.
© DR

«La pérennité de l’élevage ne pourra pas  se faire sans une production compétitive », a souligné Serge Préveraud, président de la Fno, lors du congrès qui s’est déroulé dans les Pays de la Loire. La production ovine est redevenue rentable grâce au rééquilibrage des aides (125 millions d’euros redistribués) et à un bon niveau de prix. Les perspectives mondiales sont favorables, avec une demande croissante et une offre qui se réduit (la Nouvelle-Zélande et l’Australie réduisant leur cheptel). Mais la profession ne compte pas seulement sur les soutiens pour améliorer sa compétitivité et maintenir son potentiel de production, après des années de décapitalisation. « Ce qui donnera envie de produire de l’agneau, c’est le prix », a résumé Serge Préveraud. La filière s’est engagée dans la contractualisation en préparant deux accords interprofessionnels, qui ont reçu un avis  favorable de l’autorité de la concurrence.

Lire la suite en page 3 d'Agri79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Agathe Raimbert est installée en son nom et est salariée de son conjoint sur une exploitation bovin viande à Saint-Pierre-de-Maillé.
Une agricultrice candidate aux Européennes
Elles ont lieu dans un peu plus de 4 mois, mais les élections européennes ne soulèvent pas un entrain important. Dans la Vienne,…
Johnny et Thierry Boisson partagent la même impression sur la complexité administrative.
"Toujours des craintes pour l'avenir de l'exploitation"
Les manifestations agricoles de ces dernières semaines ont montré une complexité administrative et une dépendance à la Pac qui n'…
Estelle et Pascal Giraudeau fabriquent des pâtes et de la farine avec le blé, tendre et dur, produit sur l'exploitation.
Avec un bon blé, on fait des bonnes pâtes
À la recherche de valeur ajoutée sur leur production de blé, Pascal et Estelle Giraudeau ont décidé de faire de la farine, et des…
"Ce qui me ronge le plus le matin, c'est de m'assurer que je vais bien pouvoir régler telle ou telle facture", confie Sébastien Martin.
Ovins : "Je n'arrive pas à dégager un revenu"

Jeune installé dans la Vienne, Sébastien Martin est venu pour la première fois manifester. Originaire de Belgique, cet éleveur…

Blocages des cinq principaux Leclerc des Deux-Sèvres pour réclamer de la transparence

Toute la journée du 23 février, les tracteurs de la Fnsea 79 et de JA 79 ont bloqué les accès aux parkings des magasins…

Jason Morisson installe son food-truck quatre soirs chaque semaine à Claix, Champniers, Soyaux et Linars.
Rainbow Burger sublime les goûts et les couleurs 
Jason Morisson a créé en octobre 2022 son food-truck de burgers faits avec des produits charentais. 
Publicité