Aller au contenu principal

Cultures
Tournesols sauvages : c’est le moment de s’attaquer à ces adventices

Alors que les tournesols sont au stade fin floraison, les tournesols sauvages sont bien visibles dans les parcelles car ils sont plus hauts que la culture. C’est le moment d’arracher ces néo-infestations, avant la maturité des premiers capitules et l’égrenage.  

Si la présence de tournesols sauvages est constatée pour la première fois, il faut arracher les pieds avant la maturité des premiers capitules, en évitant que les graines ne tombent au sol.
© Terres Inovia

Présents principalement dans le grand quart sud-ouest de la France (Occitanie, Nouvelle-Aquitaine et Vendée), les tournesols sauvages sont très nuisibles. Du fait de leur fort pouvoir invasif, quelques pieds isolés (même 1 à 10 pieds/ha) peuvent aboutir, après deux ou trois cycles de culture avec du tournesol, à de grands foyers, voire à une infestation de toute la parcelle.

Une infestation généralisée peut entraîner une perte de rendement pouvant dépasser les 50%, une perte de qualité, avec une teneur en acide oléique réduite (jusqu’à 10 points en moins), et une récolte impossible, du fait de la maturité tardive. De plus, à cause de la dormance des graines, il est difficile de s’en débarrasser à court terme.

Ne pas confondre avec les tournesols polyflores

Les tournesols sauvages ne doivent pas être confondus avec les tournesols polyflores. Ils se caractérisent par :

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Un enrobé végétal sur une portion de route en Deux-Sèvres

C’est un chantier un peu particulier qui s’est déroulé la semaine dernière dans la zone d’activité de l’…

Salarié agricole à Augé, Loïs a combattu les feux en Gironde
Depuis le 18 juillet, une vingtaine de sapeurs-pompiers deux-sévriens, volontaires et professionnels, partent toutes les 72 h en…
Quand les ovins cohabitent avec les arbres
Le concours national Graines d’agriculteurs est organisé par Terres Innovantes, le fonds de dotation de Jeunes Agriculteurs. Il…
Vente aux enchères : « Du jamais vu en Rouge de l’Ouest »

Des prix moyens à 930 € le bélier et trois top prix à plus de 2 500 €, même les plus anciens éleveurs de Rouge de l’Ouest n’…

Des produits locaux, mis en conserve localement
Avec « la Conserverie du Moulin », Axel Patissous a lancé la commercialisation de ses rillettes de porc, de poulet et de plats…
« La modulation des doses est une innovation majeure pour l’agriculture »
Au Gaec la Roche Ruffin, à Pamproux, la modulation des apports d’intrants est entrée dans les pratiques depuis 2018 avec l’…
Publicité