Aller au contenu principal

Tirer les responsables vers le haut

Les Jeunes agriculteurs de Charente-Maritime et des Deux-Sèvres ont mis en place le dispositif « École de responsables ». Cette formation a pour objectif de donner aux futurs responsables les outils pour améliorer leur influence dans les structures syndicales.

La formation « École de responsables » est portée par l’Ifocap, spécialiste des formations des acteurs du monde agricole et rural. Pour sa session 2022-2023, plusieurs thématiques étaient déclinées au cours de différents modules, de 2 jours à chaque fois. Il s’agit notamment d’appréhender la dynamique de groupe, savoir prendre sa place dans un groupe, comprendre les leviers de la motivation individuelle et collective. Des conseils sont donnés pour prendre la parole en public en faisant passer un message clair et précis. La formation doit apprendre à écouter son interlocuteur pour mieux rebondir, optimiser la gestion du temps.

Dans un second temps, la formation a visé à faire émerger des projets, savoir argumenter, faire passer un message adapté à sa cible. Des clés étaient apportées sur l’animation d’un groupe projet. Un troisième module était consacré au mediatraining, à la macro-économie et aux organisations professionnelles agricoles. Il convient de connaître et comprendre le métier de journaliste, de saisir que l’économie et les marchés ne sont pas limités à l’environnement de l’exploitation, de la coopérative et du produit. Enfin, un focus particulier est apporté à la connaissance des institutions nationales et européennes.

En visioconférence, les stagiaires ont pu s’intéresser aux réseaux sociaux et aux possibilités offertes par ces vecteurs modernes de communication. Ils ont été sensibilisés au fonctionnement et ont pu bénéficier d’astuces efficaces pour publier. Ils ont réfléchi aux impacts possibles. Ces médias permettent de construire une veille intéressante sur les pratiques agricoles précises. Les publications peuvent interpeller le public, les politiques, journalistes.

Lire aussi : Congrès national JA: ce sera dans la Vienne en 2024!

Mieux gérer les présentations orales

Guillaume Michaud est éleveur bovin lait à Champagne (17), en polyculture. Il a suivi cette dernière session de formation. Il dresse un bilan très positif de cette formation. « C’est très enrichissant. Chacun a sa nature, certains sont plus avenants que d’autres, mais en identifiant les personnalités, le formateur parvient à articuler un groupe qui avance collectivement. Nous avons notamment beaucoup appris concernant la gestion d’une réunion. Il est important de toujours commencer par des points positifs, puis passer aux sujets à améliorer avant d’aborder des sujets plus délicats. Puis aussi comment améliorer sa présentation orale, savoir se placer, capter son auditoire ». Dès la fin du deuxième module, les enseignements ont été mis en pratique lors de conseils d’administration. « La gestion de réunion a bien fonctionné, on a tout de suite gagné en efficacité ! ».

Le jeune agriculteur loue aussi les rencontres avec des personnalités, comme Cédric Tranquard, président de la Chambre d’agriculture de Charente-Maritime, ou Bernard Chevallereau, président, et Éric Guilbot, directeur de la Coopérative de Saint-Agnant. « Nous avons échangé avec eux sur leur manière de gérer leur engagement, quels choix ils pratiquent ».

Voyage d’étude

Le dernier module bilan est centré sur la responsabilité et l’engagement. Il permet de comprendre l’importance de la responsabilité, fait prendre conscience de son rôle sur le territoire. Au terme de la formation, un bilan et une évaluation sont réalisés, avec la mise en pratique des acquis.

Enfin, un voyage d’étude est envisagé pour s’intéresser à une vision globale du rôle des instances. Plusieurs options sont étudiées : à Bruxelles pour découvrir les instances européennes, un voyage sur les projets dans les territoires, l’autre à Paris à la rencontre de structures nationales décisionnaires : Assemblée nationale, Chambres d’agriculture de France, coopération agricole, etc. Les stagiaires n’ont plus qu’à synchroniser leurs agendas pour organiser cette sortie.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Un collectif s'est constitué pour faire une offre de rachat de la Ferme de la Combe.
Adriers : une vente d'exploitation controversée

Membres de la Confédération Paysanne 86, adhérents de l'association des Prés survoltés, élus et particuliers : ils…

Roxane et Abdarrahman Wadih dans le food-truck : "Chez Wadih cheese naan".
Un food-truck aux saveurs indiennes débarque à Barbezieux
Abdarrahman Wadih lance son food-truck de naans, une spécialité de pain indien, à Barbezieux. Ouverture prévue le 13 mai.
Vendredi dernier, Hervé Jacquelin constatait que le niveau du Salleron était plutôt haut.
Hmuc : des objectifs inatteignables ?
Si l'étude Hmuc de la Creuse était appliquée, plusieurs rivières de la Vienne auraient déjà été en alerte. C'est le cas du…
Pascal Béhar et Flore Marquis commercialisent leur système sur internet et lors de salons spécialisés.
Faire le plein de bocaux sous vide
Elle cherchait un outil pour conserver les produits alimentaires. Il travaillait dans le monde de la cuisine et a une âme d'…
Grâce aux parts prises dans la société, l'exploitant percevra des intérêts et dividendes pendant toute la durée de l'engagement, qui court sur 30 ans. Une façon de créer un complément de retraite issu des énergies renouvelables.
Une société pour partager la valeur du photovoltaïque

La Fnsea 79 poursuit son programme d'accompagnement des agriculteurs au photovoltaïque. Une société dédiée est en cours de…

Christophe LIMOGES, élu Président du Syndicat des Laiteries Charentes-Poitou

Mardi 9 avril, le conseil d'administration du Syndicat des laiteries Charentes-Poitou s'est réuni et a…

Publicité