Aller au contenu principal

Intempéries
Tempête Domingos : jusqu'à 136 km/h

La dépression Domingos, qui a touché toute la façade atlantique, a traversé les Deux-Sèvres dans la nuit du 4 au 5 novembre.

Chutes d’arbres, de poteaux téléphoniques ou inondations sont à déplorer, comme sur la commune de La Mothe-Saint-Héray.
© La Motre-saint-héray

À l'annonce de la dépression Domingos, le département des Deux-Sèvres a été placé en vigilance orange par Météo-France le samedi 4 novembre, à compter de 18 h, en raison de vents de 100 à 110 km/h attendus et d'un risque de crue sur la Sèvre Niortaise. Le Thouet avait été placé en vigilance jaune.

1 318 foyers privés d'électricité

452 appels à la cellule opérationnelle départementale ont été recensés de 18 h jusqu'à minuit. Les sapeurs-pompiers ont réalisé 46 interventions liées aux intempéries. 56 interventions ont été gérées par le service des routes. Les communes les plus impactées sont Niort et Melle. De nombreuses chutes d'arbres ont été recensées lors de cet épisode où un pic de vent à 136 km/h a été enregistré à Niort.

Pluviométrie record

 La vigilance orange pour les vents violents a été levée le dimanche 5 au matin, et a été maintenue pour les crues. Les pics de crue étaient en effet attendus entre dimanche et lundi selon les cours d'eau (les Sèvres niortaise et nantaise, le Thouet).

Le dimanche à 6 h, Enédis dénombrait environ 81 000 clients privés d'électricité sur l'ensemble du Poitou-Charentes, dont 55 000 en Charente-Maritime. En Deux-Sèvres, 1 318 abonnés d'Enédis et Gérédis ont subi une coupure.

Le 29 octobre, le Sdis 79 recensait 34 interventions pour inondations suite aux précipitations incessantes depuis près de quinze jours. La salle de traite d'une chèvrerie à Melle, inondée, a notamment nécessité l'intervention des pompiers.

En octobre 2023, l'association Infoclimat recensait sur sa station de Niort-Souché un cumul de précipitations de 192,6 mm, contre 96,8 pour les normales 1981-2010.

Le mois de novembre enregistre déjà un cumul de 95,9 mm. À date, l'année 2023 atteint une pluviométrie de 911,13 mm, pour des normales de 859,81 mm/an. 

La tempête Ciaran, survenue du mercredi 1er novembre au jeudi 2, avait également fait quelques dégâts : les sapeurs-pompiers ont reçu 145 appels de 19 h à 7 h. 47 demandes de secours ont été enregistrées. 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

L'atelier des 6 Vallées réunit des producteurs de la Vienne et des Deux-Sèvres.
L'Atelier des Vallées prend forme
L'atelier collectif de découpe et de transformation de produits locaux des Vallées devrait voir le jour début 2026 à Coulombiers…
Les membres du syndicat de la race Limousine des Deux-Sèvres ont acté une présidence partagée entre Bruno Valadeau et Killian Girault.
Deux présidents pour la Limousine

La présidence du syndicat deux-sévrien de la Limousine est désormais partagée entre Bruno Valadeau et Killian Girault, un…

Baptiste Conreaux amène les commandes de fruits, légumes, jus et œufs à la porte de ses clients.
Des produits locaux livrés à domicile

Si la demande de livraison de fruits et légumes locaux était forte pendant la crise sanitaire, elle s'est bien estompée ces…

Laurette Didière vient de créer son agence Charentes In Flow.
Découverte touristique sur-mesure des Charentes
Laurette Didière créé une agence de tourisme réceptive : Charentes In Flow.
La Chambre d'agriculture de Charente (représentée par son président Christian Daniau) a porté le dossier pour tout le Poitou-Charentes. Aux manettes : le service Environnement, dirigé par Audrey Triniol.
La MAEC zone intermédiaire financée en intégralité
Tous les agriculteurs éligibles à la mesure agro-environnementale et climatique "zone intermédiaire en Poitou-Charentes", qui en…
Guillaume Roux et Cassandra Bœuf veillent sur leurs escargots.
Nouveaux anges gardiens pour les cagouilles
Cassandra Bœuf et Guillaume Roux ont repris la Cagouille charentaise, à Mons. L'exploitation hélicicole va déménager dans les…
Publicité