Aller au contenu principal

Sécurité sanitaire: un rapport parlementaire demande une harmonisation européenne

© DR

«Il faut davantage d’harmonisation et d’unicité» sur la sécurité alimentaire au sein de l’UE, résume André Chassaigne, député communiste et coauteur du rapport d’information afférent, le 7 décembre lors d’une conférence de presse. Rédigé avec la députée LREM Catherine Osson, le rapport préconise notamment la création d’une «police sanitaire européenne avec des compétences en matière de répression des fraudes alimentaires». «C’est le seul moyen de disposer de contrôles harmonisés», assure le député du Puy-de-Dôme.

Dans le même sens, les élus proposent d’«adopter une définition européenne de la fraude alimentaire». Ils notent également le «travail exceptionnel de l’Efsa», l’autorité européenne de sécurité des aliments, mais déplorent «ses moyens limités». «Son programme de travail est accaparé par les demandes d’autorisations de mise sur le marché des industriels», déplore André Chassaigne. Pour pallier la situation, le rapport préconise la création d’«une taxe visant à abonder le budget de l’Efsa pour les industriels soumissionnaires demandant un avis scientifique à l’agence».

Une proposition de résolution reprenant l’ensemble des 21 propositions du rapport a été déposée. Elle doit être examinée par la commission des Affaires européennes.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Père et fils se lancent dans la culture de framboises à grande échelle
Face à une difficulté croissante à valoriser la production de céréales, Philippe Dinais s’oriente vers des cultures mieux…
Les futurs chevaux champions de saut naissent à Esse
La famille Courdent a lancé un élevage de chevaux de sport à Esse, spécialisé dans le saut d’obstacles.
Une installation synonyme de diversification
Théophile Baudoin va rejoindre la ferme familiale début 2024. À la production de viande bovine en place, il veut ajouter un…
Quand les enfants reviennent s’installer à la ferme
 Après avoir chacun expérimenté le salariat et d’autres milieux de travail, Dylan et Erwan Guynouard ont choisi de revenir sur l’…
Chanvre Mellois labellise sa production
L’entreprise des 14 agriculteurs associés de Chanvre Mellois accroit sa production et ses ventes, sécurisant encore son assise…
Fabrice tutore les jeunes pousses… d’éleveurs caprins !
Des acteurs du plan Capr’1 ont mis en place un système de tutorat caprin en Nouvelle-Aquitaine Pays-de-la-loire. Une dizaine d’…
Publicité