Aller au contenu principal

Fête de la terre
Romain, Julien, Guillaume et Sébastien sélectionnés pour l’épreuve régionale

Neuf cents personnes ont répondu favorablement à l’invitation lancée dimanche 11 août par les JA du canton de Lezay. L’épreuve de labours a départagé les candidats. Quatre participeront à l’épreuve régionale.

Guillaume Moinard médaillé par le sous-préfet de Parthenay pour sa première place au concours de labours à plat.
Guillaume Moinard médaillé par le sous-préfet de Parthenay pour sa première place au concours de labours à plat.
© N. C.

Romain Dequin, de Frontenay-Rohan-Rohan et Julien Charruyer, de Lezay, défendront les couleurs du département en labour en planche. Guillaume Moinard, de Prahecq et Sébastien Bobineau, de Frontenay-Rohan-Rohan feront de même en labour à plat. Tous les quatre ont été sélectionnés parmi les candidats à l’œuvre lors du concours départemental organisé par les JA du canton de Lezay, dimanche 11 août, à Chenay. Les jeunes laboureurs vont tenter de s’imposer au niveau régional les 24 et 25 août. A Sèvre-Anxaumont dans la Vienne, ils défendront leur place pour la finale nationale. Laquelle aura lieu les 20, 21 et 22 septembre 2013 à Ars-sur- Formans (Ain).
Mi-août, l’équipe de jeunes agriculteurs du canton de Lezay s’est démenée pour offrir aux jeunes sportifs les meilleures conditions  possibles d’exercice. C’est sous les yeux d’un large public que les concurrents ont exposé leurs savoir-faire. Un public aux origines agricoles mais plus largement rurales. Le marché fermier organisé en matinée sur le site de la manifestation a permis en diversifiant les activités proposées, de diversifier le profil des visiteurs.
Le jury a travaillé toute la journée sous la responsabilité de son président Pascal Coutin. De niveau national, il connaît bien l’environnement des concours de labours. Une réalité qui donne de la force au message qu’il a lancé peu avant l’annonce des résultats en présence du sous-préfet de Parthenay, Laurent Olivier : « Je souligne la culture de l’impartialité des onze membres du jury qui ont officié. Cette attitude est un préalable au bon déroulement de la compétition ».
La terre retournée, ouvertures et fermetures de rangs jugés… les candidats ont été départagés. Jean-Yves Bernard, de Melle, décroche la première place du labour en planche avec 215 points. Faute de pouvoir se rendre à l’épreuve régionale il permet à Julien Charruyer avec 205 points de poursuivre la compétition. Romain Dequin et ses 213 points sera à ses côtés. En labour à plat, Guillaume Moinard enlève la première place avec 211 points et Sébastien Bobineau la seconde avec 209 points.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

François Berthelot
Disparition de François Berthelot

C'est avec stupeur que la rédaction a appris le décès de François Berthelot, mercredi dernier, suite à un accident avec un…

Intempéries de printemps : cas de force majeure reconnu pour tout le département

Les fortes intempéries intervenues en sortie d’hiver et au printemps ont, pour certaines exploitations, empêché les semis…

Un collectif s'est constitué pour faire une offre de rachat de la Ferme de la Combe.
Adriers : une vente d'exploitation controversée

Membres de la Confédération Paysanne 86, adhérents de l'association des Prés survoltés, élus et particuliers : ils…

Michel Cousseau retrace dans cet ouvrage le récit que son papa lui a fait le jour de ses 92 ans de son enfance, dans les Deux-Sèvres et la Vienne.
La vie des paysans du Poitou dans un livre
Dans son dernier livre, Michel Cousseau raconte la vie presque ordinaire d'Alexandre, son papa. Pas tout à fait ordinaire, parce…
Lionel Simon (2e à gauche), entouré de ses salariés : Dylan Jaulin, Flavie Gourbault, Floriane Cousineau.
"Je fais du lait en individuel avec des salariés"

Suite au départ de son associé, Lionel Simon, à La Peyratte, a choisi de garder le troupeau laitier et d'organiser la main d'…

Pour Julien Dupuis, de l'Earl La Mardière à Saivres, la collaboration avec le restaurant O La Vache représente autant une amitié professionnelle forte qu'un débouché intéressant.
O' La vache, la belle histoire de l'éleveur et du restaurateur

La brasserie conviviale, zone Mendès-France à Niort, rouvrira le 3 juin. Depuis 2019, elle met à la carte de la viande…

Publicité