Aller au contenu principal

Roches-Prémarie Andillé: une réserve de stockage d’eau abimée

  Le 10 novembre, le préfet de la Vienne s’est rendu sur une réserve de stockage d’eau, aux Roches-Prémarie-Andillé, appartenant à Eaux de Vienne. Deux jours avant, une partie des bâches d’étanchéité de cet ouvrage avait été dégradée.

L’acte de vandalisme est arrivé quelques jours seulement après la signature du protocole d’accord sur les projets de réserves du bassin du Clain. La réserve de stockage située au lieu-dit Toucheronde, aux Roches-Prémarie-Andillé, en place depuis 2005, a été lacérée sur 170 m, le 8 novembre. Une enquête est ouverte. Deux jours plus tard, Jean-Marie Girier, le préfet de la Vienne, était sur place pour constater les dégâts. « Ce sont des actes lâches, dangereux, qui illustrent l’irresponsabilité et la bêtise de leurs auteurs », s’agace le préfet. « Ici, il n’y a pas de prélèvement d’eau dans une nappe, ni dans un cours d’eau. Les 170 000 m3 d’eau stockés servent à 3 exploitants qui font de l’arboriculture, du maraîchage, du blé et du maïs. Le système est vertueux. » Christophe Viaud, technicien à Eaux de Vienne, confirme en revenant sur l’histoire de la réserve. « En 2005, un agriculteur a abandonné son forage au profit d’Eaux de Vienne pour l’eau potable.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Méthaniser, pour mieux valoriser ses effluents
  En début d’année prochaine, une unité de méthanisation verra le jour à Sanxay. À sa tête, deux éleveurs qui cherchaient à…
Elise fabrique des tommes et des yaourts de brebis
  Elle est la première dans la Vienne à transformer le lait de brebis en fromages et en yaourts. Élise Breton est en finale du…
Les vêlages d’été, une bonne idée ?
Depuis une dizaine d’années, le Gaec Bodin concentre une partie de ses vêlages en été. Un choix qui lui permet de répondre à la…
Cochons d’Antran: de la vente directe et des gîtes
  Céline Bois, éleveuse de porcs à Antran, et Alexandre Thomas, formateur au lycée agricole de Montmorillon, ont lancé leur gamme…
Une vente qui ne fait toujours pas l’unanimité
  La vente d’une exploitation agricole de plus de 2000 hectares dans la Vienne revient dans l’actualité, avec le choix réalisé…
Réserves de substitution : tensions et incompréhensions montent d’un cran
Les 29 et 30 octobre, le regroupement redouté à Sainte-Soline s’est déroulé avec de nombreux heurts entre opposants aux réserves…
Publicité