Aller au contenu principal

Rendez-vous en septembre pour les Vergers ouverts

Pour leur 12ème édition, les Vergers ouverts se préparent à accueillir le grand public et lui faire découvrir l’arboriculture. Cette année, 36 pomiculteurs agréés vergers écoresponsables ont donné rendez-vous dans toute la France. Victoria Sauvaitre, récemment installée aux Vergers du Tastet (16), participera pour la première fois à cet évènement les 10 et 11 septembre.

La pomicultrice souhaite s’impliquer davantage dans la communication auprès du grand public, dont elle mesure la nécessité : « Certains pensent qu’on fait la cueillette avec un robot ! Je voudrais leur expliquer ce qu’est un verger, comment on travaille et pourquoi c’est important de privilégier des pommes françaises, surtout la Belchard ! », sourit-elle en faisant référence à la pomme phare des Charentes.

Sur les sujets sensibles, Victoria Sauvaitre veut dire la vérité : « La profession a été très décriée. On a honte de nos pratiques alors on les cache. Il vaudrait mieux raconter la vérité : on est confronté à des ravageurs, à des champignons… On a besoin de protéger nos vergers. Sinon, il n’y aura plus de pommes à manger ou elles viendront de Pologne ou d’Afrique du Sud. »

  • En Charente-Maritime, le rendez-vous est donné les 10 et 11 septembre dans les Vergers de Griffarin, à Saint-Romain-de-Benet, et les Vergers du Maine-Allain, à Chaniers. 
  • En Deux-Sèvres, Christelle et Hervé Desnoues ouvrent leurs portes les 24 et 25 septembre, à Allonne.
  • Dans la Vienne, les Vergers de Chézeau ouvrent le 11 septembre.
     
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Père et fils se lancent dans la culture de framboises à grande échelle
Face à une difficulté croissante à valoriser la production de céréales, Philippe Dinais s’oriente vers des cultures mieux…
Les futurs chevaux champions de saut naissent à Esse
La famille Courdent a lancé un élevage de chevaux de sport à Esse, spécialisé dans le saut d’obstacles.
Une installation synonyme de diversification
Théophile Baudoin va rejoindre la ferme familiale début 2024. À la production de viande bovine en place, il veut ajouter un…
Quand les enfants reviennent s’installer à la ferme
 Après avoir chacun expérimenté le salariat et d’autres milieux de travail, Dylan et Erwan Guynouard ont choisi de revenir sur l’…
Chanvre Mellois labellise sa production
L’entreprise des 14 agriculteurs associés de Chanvre Mellois accroit sa production et ses ventes, sécurisant encore son assise…
Fabrice tutore les jeunes pousses… d’éleveurs caprins !
Des acteurs du plan Capr’1 ont mis en place un système de tutorat caprin en Nouvelle-Aquitaine Pays-de-la-loire. Une dizaine d’…
Publicité