Aller au contenu principal

Santé
Re-confinement : continuer à se faire dépister mais aussi à se soigner

En cette période sanitaire troublée par la Covid-19, la poursuite des dépistages ainsi que des soins médicaux courants est essentielle. Il en va de la santé de tous.

Les consultations chez les médecins généralistes ont baissé de près d’un tiers pendant le premier confinement.
© T. LANNIE-CCMSA

Le docteur Denis Smith, président du Comité régional de coordination des dépistages des cancers de Nouvelle Aquitaine (CRDC-NA), alerte sur le fait « qu’il y a déjà eu un retard mécanique lors de la première vague et qu’avec le confinement qui a repris, il serait très préoccupant que cette situation se reproduise ».
En effet, au printemps dernier, un grand nombre de bénéficiaires ont renoncé aux dépistages du cancer du sein ou du cancer colorectal.
Le premier confinement a provoqué l’annulation et le report de 24 % des mammographies par rapport à 2018 sur la même période. La baisse est un peu moins marquée en Nouvelle-Aquitaine, avec 16 %, mais cela représente tout de même 47 650 examens de moins. En ce qui concerne le cancer colorectal, le nombre de tests en moins dans la région est de 37 311.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Méthaniser, pour mieux valoriser ses effluents
  En début d’année prochaine, une unité de méthanisation verra le jour à Sanxay. À sa tête, deux éleveurs qui cherchaient à…
Elise fabrique des tommes et des yaourts de brebis
  Elle est la première dans la Vienne à transformer le lait de brebis en fromages et en yaourts. Élise Breton est en finale du…
Les vêlages d’été, une bonne idée ?
Depuis une dizaine d’années, le Gaec Bodin concentre une partie de ses vêlages en été. Un choix qui lui permet de répondre à la…
Les veaux de boucherie, le projet idéal pour l’installation d’Alexandre
En découvrant sur le tard la production de veaux de boucherie, Alexandre Durand a réuni tous ses critères pour une installation…
Cochons d’Antran: de la vente directe et des gîtes
  Céline Bois, éleveuse de porcs à Antran, et Alexandre Thomas, formateur au lycée agricole de Montmorillon, ont lancé leur gamme…
Une vente qui ne fait toujours pas l’unanimité
  La vente d’une exploitation agricole de plus de 2000 hectares dans la Vienne revient dans l’actualité, avec le choix réalisé…
Publicité