Aller au contenu principal

Rapprochement Caveb et Océalia

Le rapprochement des coopératives Caveb et Océalia va s’accompagner de la mise en place d’un pôle animal commun pour le maintien de valeur ajoutée sur leurs territoires.

© N.C.

800 éleveurs, d’un côté, 1 800 de l’autre : Caveb et Océalia s’engagent dans « un rapprochement » pour permettre « une meilleure synergie d’action » et proposer « une offre élargie à l’ensemble des éleveurs de ruminants de leurs territoires respectifs », selon un communiqué commun du 29 novembre.
La Caveb, à Parthenay, commercialise 30 000 bovins, 65 000 ovins et 40 000 ovins par an. Elle souhaite ainsi apporter « plus d’expertise à ses adhérents » et « anticiper » de nombreux départs à la retraite. « Le maintien des volumes de production permettra l’approvisionnement des outils locaux et la captation de la valeur ajoutée sur les territoires de nos deux structures », affirment les deux coopératives. La SVEP, filiale de la Caveb, qui approvisionne les boucheries en viande « haut de gamme » est intéressée au premier chef par cet objectif. De même que Sovileg à Thouars pour l’abattage d’ovins et de caprins, Siabel à Saint-Maixent et Sab à Parthenay pour leurs activités d’abattage de bovins, elles aussi liées à la Caveb.

Plus d'infos dans le journal Agri 79 du 2 décembre 2016

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Salarié agricole à Augé, Loïs a combattu les feux en Gironde
Depuis le 18 juillet, une vingtaine de sapeurs-pompiers deux-sévriens, volontaires et professionnels, partent toutes les 72 h en…
Quand les ovins cohabitent avec les arbres
Le concours national Graines d’agriculteurs est organisé par Terres Innovantes, le fonds de dotation de Jeunes Agriculteurs. Il…
Vente aux enchères : « Du jamais vu en Rouge de l’Ouest »

Des prix moyens à 930 € le bélier et trois top prix à plus de 2 500 €, même les plus anciens éleveurs de Rouge de l’Ouest n’…

Des produits locaux, mis en conserve localement
Avec « la Conserverie du Moulin », Axel Patissous a lancé la commercialisation de ses rillettes de porc, de poulet et de plats…
« La modulation des doses est une innovation majeure pour l’agriculture »
Au Gaec la Roche Ruffin, à Pamproux, la modulation des apports d’intrants est entrée dans les pratiques depuis 2018 avec l’…
Moissons : des rendements décevants en Poitou-Charentes
La récolte de céréales dans le département est terminée depuis quelques jours. Les organismes stockeurs font part de leurs…
Publicité