Aller au contenu principal

Raffermissement des prix attendu dans les prochains mois

« On est sortis de l'ornière », annonce Benoît Rouyer, économiste à la Maison du lait, au sujet de la filière laitière. Les cours mondiaux des produits laitiers remontent, particulièrement pour le beurre, mais les stocks de poudre de lait européen freinent la hausse.

Sur les mois de juin, juillet et août, la production dans l’UE est en deçà de ce qu’elle était sur les mêmes mois de 2015. Néanmoins, et parce qu’elle était en forte hausse en début d’année, elle reste à +2% sur les 8 premiers mois de l’année (-0,7 % pour la France).
Sur les mois de juin, juillet et août, la production dans l’UE est en deçà de ce qu’elle était sur les mêmes mois de 2015. Néanmoins, et parce qu’elle était en forte hausse en début d’année, elle reste à +2% sur les 8 premiers mois de l’année (-0,7 % pour la France).
© Vincent Motin

«Un raffermissement des prix est attendu au cours des prochains mois », annonçait le 28 septembre Benoît Rouyer, économiste à l’interprofession laitière, le Cniel. « Après deux années de crise, le marché des produits laitiers montre enfin des signes de redressement », observait-il dans une vidéo diffusée sur le site du Cniel. Gérard You, chef de service conjoncture laitière à l’Institut de l’élevage, confirme l’information et annonce « une année 2017 meilleure que les deux années précédentes ».


Dans la semaine du 19 au 25 septembre, la cotation Atla du beurre a atteint 4 200 €/t en prix spot et celle de la poudre de lait maigre 2 000 €/t. Cette dernière a dépassé le niveau du prix d’intervention (1 698 €/t) depuis quelques semaines mais reste encore loin des sommets atteints en 2013-2014 avec 3 300 €/t. Quant au cours du beurre, il frôle ceux de la fin 2013 (4 400 €/t). « Il y a clairement un manque de matières grasses laitières sur les marchés internationaux », souligne Benoît Rouyer.

Gérard You comme Benoît Rouyer confirment l’absence de stock de beurre et des tensions futures sur ce marché. « Il y a dix ans, c’était la situation inverse », rappelle Benoît Rouyer. La filière ne savait que faire de la matière grasse du lait. Entre-temps, selon lui, elle « s’est adaptée » en améliorant la génétique des vaches qui produisent du lait moins gras (1 g de matière grasse en moins par litre de lait).

Plus d'infos dans le dossier bovins lait du journal Agri 79 du 28 octobre 2016

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Roxane et Abdarrahman Wadih dans le food-truck : "Chez Wadih cheese naan".
Un food-truck aux saveurs indiennes débarque à Barbezieux
Abdarrahman Wadih lance son food-truck de naans, une spécialité de pain indien, à Barbezieux. Ouverture prévue le 13 mai.
Vendredi dernier, Hervé Jacquelin constatait que le niveau du Salleron était plutôt haut.
Hmuc : des objectifs inatteignables ?
Si l'étude Hmuc de la Creuse était appliquée, plusieurs rivières de la Vienne auraient déjà été en alerte. C'est le cas du…
Pascal Béhar et Flore Marquis commercialisent leur système sur internet et lors de salons spécialisés.
Faire le plein de bocaux sous vide
Elle cherchait un outil pour conserver les produits alimentaires. Il travaillait dans le monde de la cuisine et a une âme d'…
Grâce aux parts prises dans la société, l'exploitant percevra des intérêts et dividendes pendant toute la durée de l'engagement, qui court sur 30 ans. Une façon de créer un complément de retraite issu des énergies renouvelables.
Une société pour partager la valeur du photovoltaïque

La Fnsea 79 poursuit son programme d'accompagnement des agriculteurs au photovoltaïque. Une société dédiée est en cours de…

Christophe LIMOGES, élu Président du Syndicat des Laiteries Charentes-Poitou

Mardi 9 avril, le conseil d'administration du Syndicat des laiteries Charentes-Poitou s'est réuni et a…

Le site Soignon de Saint-Martin-de-Saint-Maixent arrive à saturation de sa capacité de production.
Eurial déménage son usine de fromages de chèvre

Le déménagement de l'usine Soignon de Saint-Martin-de-Saint-Maixent, appartenant à la coopérative Eurial (…

Publicité