Aller au contenu principal

Quand la téléréalité s’empare des problématiques sanitaires

La Farmer Academy s’est achevée il y a un mois par la victoire du binôme deux-sévrien. Cette web-série a permis de communiquer sur les maladies respiratoires des veaux et, par la même occasion, de soutenir l’association des races mulassières du Poitou.

Arnaud Pasquier, éleveur à Saint-Maurice-Etusson, et Laurent Tresse, vétérinaire à Argentonnay, sont passés rendre visite à l’association des races mulassières du Poitou avec un chèque de 5 000 euros gagné au cours de la Farmer Academy. Une rencontre sous l’œil de la caméra.
Arnaud Pasquier, éleveur à Saint-Maurice-Etusson, et Laurent Tresse, vétérinaire à Argentonnay, sont passés rendre visite à l’association des races mulassières du Poitou avec un chèque de 5 000 euros gagné au cours de la Farmer Academy. Une rencontre sous l’œil de la caméra.
© C.M.

Ils étaient à la fête mardi 14 février en voyant débarquer Arnaud Pasquier et Laurent Tresse, en tee-shirt et béret roses. En cette Saint-Valentin, l’éleveur de bovins, ovins, porcins et oies à Saint-Maurice-Etusson et le vétérinaire d’Argentonnay ont rendu visite à l’association des races mulassières du Poitou avec un beau cadeau : un chèque de 5 000 euros. En effet, le binôme a remporté il y a un mois la deuxième édition de la Farmer Academy, cette web-série sous forme de téléréalité qui avait cette année pour fil conducteur les maladies respiratoires des veaux. « Nous avons choisi de soutenir cette association car elle défend une race de grands animaux à faible effectif représentative de la région », explique Laurent Tresse.
Ce chèque soulage les finances de l’association, mises à mal par les baisses de dotations survenues en 2016 et qui ont poussé les dirigeants à réduire le nombre de manifestations de la structure. « Avec cet argent, nous allons notamment participer aux frais vétérinaires des éleveurs pour tenter de comprendre les problèmes d’infertilité que les juments rencontrent actuellement », indique Thierry Faivre, le président de l’association.
Tourné fin août dans le Calvados, chez le vainqueur de la première édition, le programme a vu quatre binômes s’affronter sur quatre thématiques : la mise en place de la vaccination, la détection précoce des maladies respiratoires, l’ambiance des bâtiments et le bien-être animal.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Père et fils se lancent dans la culture de framboises à grande échelle
Face à une difficulté croissante à valoriser la production de céréales, Philippe Dinais s’oriente vers des cultures mieux…
Les futurs chevaux champions de saut naissent à Esse
La famille Courdent a lancé un élevage de chevaux de sport à Esse, spécialisé dans le saut d’obstacles.
Une installation synonyme de diversification
Théophile Baudoin va rejoindre la ferme familiale début 2024. À la production de viande bovine en place, il veut ajouter un…
Quand les enfants reviennent s’installer à la ferme
 Après avoir chacun expérimenté le salariat et d’autres milieux de travail, Dylan et Erwan Guynouard ont choisi de revenir sur l’…
Chanvre Mellois labellise sa production
L’entreprise des 14 agriculteurs associés de Chanvre Mellois accroit sa production et ses ventes, sécurisant encore son assise…
Fabrice tutore les jeunes pousses… d’éleveurs caprins !
Des acteurs du plan Capr’1 ont mis en place un système de tutorat caprin en Nouvelle-Aquitaine Pays-de-la-loire. Une dizaine d’…
Publicité