Aller au contenu principal

PRÉVENTION
Prévenir les feux de cultures ou de bord de champs

Les départements de la région, notamment les zones de cultures, subissent un risque sévère de départs de feux d’espaces naturels, en lien avec la montée des températures et la faible pluviométrie générale. La vigilance s’impose pour prévenir des incendies.  

Plus de la moitié des départs de feux pourraient être évités en appliquant les gestes de prévention au quotidien.

La météo du mois de mai a rassemblé les éléments favorables aux départs de feu (vent, chaleur, hygrométrie, sécheresse). La cause de déclenchement d’incendies, selon la sécurité civile, est très souvent liée à l’activité humaine (90 % des départs de feu), que ce soit du fait d’une activité économique (chantiers de BTP, activités agricoles…) ou bien d’une activité du quotidien (mégots de cigarettes, barbecues ou feux de camp, brûlage des branchages). La moitié de ces feux d’origine humaine est due à des imprudences et à des comportements dangereux ou interdits.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Méthaniser, pour mieux valoriser ses effluents
  En début d’année prochaine, une unité de méthanisation verra le jour à Sanxay. À sa tête, deux éleveurs qui cherchaient à…
Elise fabrique des tommes et des yaourts de brebis
  Elle est la première dans la Vienne à transformer le lait de brebis en fromages et en yaourts. Élise Breton est en finale du…
Les vêlages d’été, une bonne idée ?
Depuis une dizaine d’années, le Gaec Bodin concentre une partie de ses vêlages en été. Un choix qui lui permet de répondre à la…
Les veaux de boucherie, le projet idéal pour l’installation d’Alexandre
En découvrant sur le tard la production de veaux de boucherie, Alexandre Durand a réuni tous ses critères pour une installation…
Cochons d’Antran: de la vente directe et des gîtes
  Céline Bois, éleveuse de porcs à Antran, et Alexandre Thomas, formateur au lycée agricole de Montmorillon, ont lancé leur gamme…
Une vente qui ne fait toujours pas l’unanimité
  La vente d’une exploitation agricole de plus de 2000 hectares dans la Vienne revient dans l’actualité, avec le choix réalisé…
Publicité