Aller au contenu principal

Calamités
Première ébauche de la refonte de la gestion des risques en prairies

© pxhere

C’est l’une des seules propositions qui se dégagent de la concertation menée depuis l’été dernier par le ministère de l’agriculture sur les outils de gestion des risques. À l’issue d’une réunion, le 5 mars, le rapporteur du ministère a paru résolu à proposer la réforme de l’indemnisation des sécheresses sur prairies dans le cadre du régime des calamités agricoles.
L’objectif est une harmonisation des critères d’évaluation des pertes du régime des calamités avec ceux de l’assurance multirisque climatique (MRC) des prairies afin de limiter les interférences entre les deux services.
Deux mesures d’harmonisation ressortent des documents présentés par le ministère : d’une part, l’utilisation exclusive des outils indiciels issus de l’observation satellitaire (à l’échelle communale) ; et d’autre part, la référence à une moyenne olympique de cinq ans (jusqu’à quinze ans actuellement pour les calamités), que le représentant de la Fnsea, Joël Limousin, souhaite allongée.
Les assureurs se plaignent depuis plusieurs mois du manque de « cohérence » de l’assurance et des calamités dans les cas de l’arboriculture et des prairies où ils coexistent (contrairement aux céréales et à la vigne). Ils constatent de surcroît une forte détérioration de l’image de l’assurance depuis une instruction des pouvoirs publics de 2018 ne permettant plus aux assurés de bénéficier des calamités.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Ambiance Terre : le plus gros événement agricole en Deux-Sèvres s’organise

Nouvelle année et nouvel essai pour reprogrammer Ambiance Terre, l’événement de promotion des métiers agricoles…

Il construit lui-même son semoir en semis direct
Polyculteur éleveur à Vérines (17), Jérôme Rivasseau n'a pas été suivi par sa Cuma pour s’équiper d’un semoir en semis direct. Qu…
La Fnsea 79 va lancer sa société dédiée au photovoltaïque
Avec l’intention de répondre aux besoins exprimés par ses adhérents, mais aussi par des agriculteurs voulant compléter leurs…
Des vaches Angus pour valoriser les prairies gâtinaises
Le 2 décembre, le Sertad (syndicat des eaux) et Bio Nouvelle-Aquitaine animaient une rencontre à l’EARL des Bouchauds, à Saint-…
Miniatures agricoles : petite échelle mais grande passion
À l’approche de Noël, les concessions de matériels agricoles mettent les jouets à l’honneur sous le sapin. Les tracteurs et…
Six acteurs agricoles demandent à l'Etat de garantir la sécurité des biens et des personnes
En amont de la mobilisation programmée le 15 janvier à Mauzé par le collectif Bassines Non Merci, la Fnsea79, JA79, la chambre d'…
Publicité