Aller au contenu principal

Précaution maximum pour les camions d’aliment

L’usine de Moncoutant s’est dotée cet hiver d’un portique pour désinfecter les véhicules. Une précaution de plus dans le dispositif de biosécurité.

L’usine de fabrication d’aliment a mis en place à l’automne dernier un portique de sécurité pour désinfecter les camions.
L’usine de fabrication d’aliment a mis en place à l’automne dernier un portique de sécurité pour désinfecter les camions.
© Bellavol

«L’épisode sanitaire que connaît le département des Deux-Sèvres depuis le début de cette année renforce l’implication de chacun dans la mise en œuvre des règles de biosécurité déjà en vigueur », commente Stéphane Landreau, directeur de Bellavol et de l’usine de fabrication d’aliment située à Moncoutant. Compte tenu de la circulation du virus sur le territoire, tous les professionnels engagés à quelque niveau que ce soit dans le processus de production appliquent de manière stricte les règles de protection des élevages. Sensibilisés, les éleveurs s’emploient à faire au mieux. « Des sas sont installés à l’entrée des bâtiments, chacun contrôle l’entrée des intrants sur l’exploitation », cite le responsable. Les techniciens mais également les chauffeurs de camions d’aliment sont incités à adapter leur comportement. « Les véhicules doivent être tenus propres », cadre-t-il. Un préalable à une désinfection efficace.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

« On n’élève pas des animaux pour l’équarrissage »
Jeudi 13 janvier, la fédération des chasseurs et la chambre d’agriculture organisaient un point presse sur le renard. L’enjeu :…
Ambiance Terre : le plus gros événement agricole en Deux-Sèvres s’organise

Nouvelle année et nouvel essai pour reprogrammer Ambiance Terre, l’événement de promotion des métiers agricoles…

Il construit lui-même son semoir en semis direct
Polyculteur éleveur à Vérines (17), Jérôme Rivasseau n'a pas été suivi par sa Cuma pour s’équiper d’un semoir en semis direct. Qu…
La Fnsea 79 va lancer sa société dédiée au photovoltaïque
Avec l’intention de répondre aux besoins exprimés par ses adhérents, mais aussi par des agriculteurs voulant compléter leurs…
Des vaches Angus pour valoriser les prairies gâtinaises
Le 2 décembre, le Sertad (syndicat des eaux) et Bio Nouvelle-Aquitaine animaient une rencontre à l’EARL des Bouchauds, à Saint-…
Miniatures agricoles : petite échelle mais grande passion
À l’approche de Noël, les concessions de matériels agricoles mettent les jouets à l’honneur sous le sapin. Les tracteurs et…
Publicité