Aller au contenu principal

Possibles attaques de loup dans la Vienne

Après de fortes suspicions la semaine dernière dans les Deux-Sèvres des attaques de brebis ont été constatées dans la Vienne depuis vendredi dernier. La Préfecture indique qu'au moins une présente des indices sérieux de prédation par un loup.

En mars 2021, un loup avait été retrouvé à Lathus-Saint-Rémy. Il avait été percuté par un train.
En mars 2021, un loup avait été retrouvé à Lathus-Saint-Rémy. Il avait été percuté par un train.
© OFB

Le loup a-t-il fait de nouvelles victimes parmi les brebis de la Vienne ? C'est la question que se posent actuellement 4 éleveurs de la Vienne. Installés sur les communes de Charroux, Availles-Limouzine, Le Vigeant et Saint-Martin-l'Ars, ils ont chacun retrouvé des animaux blessés ou morts (une vingtaine au total) dans leurs parcelles entre vendredi 26 et ce mercredi. Et d'après les premiers indices recueillis sur place par les services de la DDT et de l'OFB, qui avaient été alertés, "la responsabilité du loup ne peut pas être écartée" pour au moins un cas, celui de Saint-Martin-l'Ars. Ce qui va permettre à l'agriculteur concerné de monter un dossier d'indemnisation.

"Cette indemnisation comprend la valeur des animaux, selon un barème national, et les dommages collatéraux qui pourraient être constatés" explique Antoine Laporte-Many, éleveur à la Trimouille, et en charge du dossier loup à la Coordination Rurale et au Syndicat Alliance Pastorale. Comme par exemple les avortements. Pour les autres attaques, aucune conclusion n'est encore avancée, et les investigations se poursuivent. En cas d'attaque par un chien, les éleveurs peuvent aussi être indemnisés par leur assurance, à condition d'avoir souscrit un contrat en ce sens.

Ce n'est pas la première fois que la présence du loup est attestée dans le département : 5 attaques avaient déjà été validées comme "loup non exclu" au printemps 2023 à Bouresse, Gouex, Millac, Availles-Limousine et La Trimouille, et 2 observations de passages avaient été confirmées en 2021. Et c'est d'ailleurs ces différentes présences avérées qui avaient mené au classement en cercle 3 de l'intégralité du département de la Vienne, "ouvrant la possibilité aux éleveurs intéressés de financer l'achat et l'entretien de chiens de protection". 32 communes de la Vienne avaient aussi été classées en cercle 2, ce qui permet d'obtenir des financements pour l'achat de matériels de protection. 

La Préfecture indique qu'elle va demander le classement de Saint-Martin-l'Ars et les communes limitrophes en cercle 2.

Suspicion aussi dans les Deux-Sèvres

Pas de confirmation pour le moment, mais il se pourrait qu'un loup ait été aussi présent en fin de semaine dernière dans les Deux-Sèvres. Un éleveur a retrouvé un bélier mort sur son exploitation, à Chey, à proximité de Melle, dans le sud-est du département.

Une commune qui se situe non loin d'un secteur de la Vienne où le loup a été vu en fin 2021 (à Marçay). Suite à la découverte de la dépouille de l'animal, l'éleveur de Chey a alerté la DDT et l'Office Français de la Biodiversité. Au vu des résultats d'analyses recueillies sur place par les agents de l'OFB, les indices relevés pourraient indiquer qu'il s'agit d'une prédation par un grand canidé.

La préfète des Deux-Sèvres s'est engagée à faire la demande de classement du département en “cercle 2”. À noter qu'une cellule de veille départementale "Loups", se voulant un dispositif d'anticipation, a été créée fin 2021, par arrêté préfectoral dans les Deux-Sèvres, suite aux passages ou attaques survenues dans les départements limitrophes.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

L'atelier des 6 Vallées réunit des producteurs de la Vienne et des Deux-Sèvres.
L'Atelier des Vallées prend forme
L'atelier collectif de découpe et de transformation de produits locaux des Vallées devrait voir le jour début 2026 à Coulombiers…
Les membres du syndicat de la race Limousine des Deux-Sèvres ont acté une présidence partagée entre Bruno Valadeau et Killian Girault.
Deux présidents pour la Limousine

La présidence du syndicat deux-sévrien de la Limousine est désormais partagée entre Bruno Valadeau et Killian Girault, un…

Baptiste Conreaux amène les commandes de fruits, légumes, jus et œufs à la porte de ses clients.
Des produits locaux livrés à domicile

Si la demande de livraison de fruits et légumes locaux était forte pendant la crise sanitaire, elle s'est bien estompée ces…

Laurette Didière vient de créer son agence Charentes In Flow.
Découverte touristique sur-mesure des Charentes
Laurette Didière créé une agence de tourisme réceptive : Charentes In Flow.
La Chambre d'agriculture de Charente (représentée par son président Christian Daniau) a porté le dossier pour tout le Poitou-Charentes. Aux manettes : le service Environnement, dirigé par Audrey Triniol.
La MAEC zone intermédiaire financée en intégralité
Tous les agriculteurs éligibles à la mesure agro-environnementale et climatique "zone intermédiaire en Poitou-Charentes", qui en…
Guillaume Roux et Cassandra Bœuf veillent sur leurs escargots.
Nouveaux anges gardiens pour les cagouilles
Cassandra Bœuf et Guillaume Roux ont repris la Cagouille charentaise, à Mons. L'exploitation hélicicole va déménager dans les…
Publicité