Aller au contenu principal

Porcs : la PPA à nouveau aux portes de la France

Détectée à l’ouest de l’Allemagne le 25 mai, la peste porcine africaine (PPA) n’est plus qu’à 6 km de la France. Si elle venait à passer la frontière, la maladie aurait de graves conséquences pour une filière porcine déjà en difficulté.

© Réussir porcs

Après la frontière belge il y a quatre ans, la peste porcine africaine (PPA) réapparaît cette fois à la frontière allemande. Un foyer a été détecté dans un élevage en Allemagne, à 6 km de la France, a annoncé le ministère de l’agriculture fin mai. Cette ferme se trouve à moins de 40 km de Colmar, et compte 35 porcs élevés en plein air.

C’est le « premier cas mis en évidence à la frontière occidentale de l’Allemagne de l’autre côté du Rhin », précise le ministère, qui a ouvert une cellule de crise. Aucun autre cas n’était recensé à l’heure de la rédaction de l’article, y compris dans la faune sauvage, sous surveillance.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Moissons 2022 : le changement climatique s'annonce
Les moissons ont débuté très précocement cette année sur le territoire, à l’issue d’un printemps sec et chaud. Les…
Un abattoir à la ferme près de Champdeniers
 En une dizaine d’années, Magalie et Antony Papet ont expérimenté plusieurs aspects du métier d’éleveurs : salariat, vente…
« L’animal reflète l’humain », atteste la comportementaliste Pauline Garcia
De l’audiovisuel à l’élevage, il y a un pas que peu franchissent. Pauline Garcia l’a fait, en développant une activité de…
« Plus rien de rationnel »

Le début des moissons en ce début juin est certes timide, mais remarquable. « Des années comme celles-ci…

Le premier CS avicole de la région ouvre en septembre
Impulsé par les professionnels de la filière, le premier certificat de spécialisation avicole ouvrira ses portes en septembre au…
Une supplémentation pour valoriser la ration
Des extraits de plante, incorporés aux granulés, améliorent le processus de digestion des bovins, réduisant les risques d’acidose…
Publicité