Aller au contenu principal

Pneus ou chenilles pour s’adapter à la charge

Les moissonneuses-batteuses de plus en plus lourdes ainsi que la contrainte du gabarit routier imposent le recours aux pneumatiques de dernière génération, voire aux chenilles.

Les flancs très souples des pneus IF et VF assurent une empreinte plus étendue, aussi bien en largeur qu’en longueur.
Les flancs très souples des pneus IF et VF assurent une empreinte plus étendue, aussi bien en largeur qu’en longueur.
© Michelin

La question des pneumatiques reste un sujet crucial lors de l’achat d’une moissonneuse-batteuse neuve. Les trémies offrent des capacités accrues pouvant atteindre 14 000 litres. Les coupes de plus en plus larges sont par conséquent plus lourdes. Par ailleurs, les agriculteurs cherchent à limiter la compaction des sols tandis que d’autres souhaitent ne pas dépasser les 3,50 m de large sur la route afin d’éviter l’escorte par un second véhicule.


Pour répondre à toutes ces contraintes, on peut distinguer plusieurs stratégies : augmenter le diamètre des roues pour augmenter la surface de portance, choisir des pneumatiques IF ou des chenilles caoutchouc pour offrir une plus grande surface de contact sans accroître le gabarit afin de circuler sur la route.
Ces dernières années, les constructeurs ont fait évoluer leur machine pour pouvoir monter des pneumatiques de plus grand diamètre atteignant voire dépassant les deux mètres.

Plus d'infos dans le dossier moissonneuse-batteuse du journal Agri 79 du 18 novembre 2016

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

François Berthelot
Disparition de François Berthelot

C'est avec stupeur que la rédaction a appris le décès de François Berthelot, mercredi dernier, suite à un accident avec un…

Intempéries de printemps : cas de force majeure reconnu pour tout le département

Les fortes intempéries intervenues en sortie d’hiver et au printemps ont, pour certaines exploitations, empêché les semis…

Un collectif s'est constitué pour faire une offre de rachat de la Ferme de la Combe.
Adriers : une vente d'exploitation controversée

Membres de la Confédération Paysanne 86, adhérents de l'association des Prés survoltés, élus et particuliers : ils…

Michel Cousseau retrace dans cet ouvrage le récit que son papa lui a fait le jour de ses 92 ans de son enfance, dans les Deux-Sèvres et la Vienne.
La vie des paysans du Poitou dans un livre
Dans son dernier livre, Michel Cousseau raconte la vie presque ordinaire d'Alexandre, son papa. Pas tout à fait ordinaire, parce…
Lionel Simon (2e à gauche), entouré de ses salariés : Dylan Jaulin, Flavie Gourbault, Floriane Cousineau.
"Je fais du lait en individuel avec des salariés"

Suite au départ de son associé, Lionel Simon, à La Peyratte, a choisi de garder le troupeau laitier et d'organiser la main d'…

Pour Julien Dupuis, de l'Earl La Mardière à Saivres, la collaboration avec le restaurant O La Vache représente autant une amitié professionnelle forte qu'un débouché intéressant.
O' La vache, la belle histoire de l'éleveur et du restaurateur

La brasserie conviviale, zone Mendès-France à Niort, rouvrira le 3 juin. Depuis 2019, elle met à la carte de la viande…

Publicité