Aller au contenu principal

Plus de congés pour les exploitants

Si l'activité totale du Service de remplacement Charente a diminué en 2021, les remplacements pour les congés et obligations familiales, pour les congés paternité et pour les mandats et les formations sont en hausse. 

Les éleveurs allaitants sont les principaux utilisateurs du Service de remplacement charentais.
© MSA

Plus de 5 000 journées de remplacement de 7 heures en 2021 ! 5 438,61 pour être exact. C'est ce qui ressort du bilan d'activité 2021 du Service de remplacement Charente. Ce dernier enregistre une baisse de 11 % par rapport à 2020. « Cela s'explique par la diminution du nombre d'heures effectuées pour le motif ''maladie/accident'' et par la diminution des motifs aidés (aides MSA, aides cellules de soutien… » explique le Service de remplacement Charente.

Les motifs de remplacement pour l'année 2021 se sont divisés ainsi : 44 % pour les congés, 17 % pour les accidents / maladies, 23 % pour maternité / paternité, 5 % pour mandats, 10 % pour aides et 1 % pour les formations.

Ce service est principalement utilisé par les éleveurs, qui doivent maintenir une astreinte lors de leurs absences.

 

Encourager les congés

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Moissons 2022 : le changement climatique s'annonce
Les moissons ont débuté très précocement cette année sur le territoire, à l’issue d’un printemps sec et chaud. Les…
Un abattoir à la ferme près de Champdeniers
 En une dizaine d’années, Magalie et Antony Papet ont expérimenté plusieurs aspects du métier d’éleveurs : salariat, vente…
Le premier CS avicole de la région ouvre en septembre
Impulsé par les professionnels de la filière, le premier certificat de spécialisation avicole ouvrira ses portes en septembre au…
« Plus rien de rationnel »

Le début des moissons en ce début juin est certes timide, mais remarquable. « Des années comme celles-ci…

Une supplémentation pour valoriser la ration
Des extraits de plante, incorporés aux granulés, améliorent le processus de digestion des bovins, réduisant les risques d’acidose…
Les convois agricoles et les règles de la route
À l’heure de la récolte, les engins, moissonneuses, tracteurs et remorques de grains ou de paille, presse à balles rondes,…
Publicité