Aller au contenu principal

Crise sanitaire
Pigeons, canards : les viandes haut de gamme souffrent

Parce qu’elles peinent à se nicher dans le panier – et les caddies – des ménages, les viandes de pigeon et canard se sont retrouvées quasiment sans débouchés pendant le confinement. Sans aide ou diversification, la filière aura du mal à repartir.

1 500 pigeons sortent de l’élevage Bricout chaque mois, ayant pour principale destination les restaurants et l’export.
© Chloé Poitau

En se lançant dans le pigeon l’automne dernier à Thénezay, Louis Bricout, 31 ans, a été séduit par l’indépendance du métier, pour lequel n’existe aucune interprofession, et les débouchés rémunérateurs : RHD de luxe, export à l’international, pour un prix au kilo tournant autour de 20 €, et jusqu’à 28 € pour les pièces préparées à façon. La crise du conoravirus a fait voler en éclats ces repères, obligeant l’éleveur à trouver des alternatives. « Avril et mai ont été terribles, avec - 60% du chiffre d’affaires en moyenne. Nous avons développé la vente directe mais malgré la solidarité en local, le pigeon reste une viande onéreuse et méconnue, que les gens n’achètent pas spontanément ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

[En images] Retour sur la Fête de la Terre 2022 à Aigrefeuille-d'Aunis
La Fête de la Terre des Jeunes Agriculteurs de Charente-Maritime avait lieu samedi 27 et dimanche 28 août à Aigrefeuille-d'Aunis…
Père et fils se lancent dans la culture de framboises à grande échelle
Face à une difficulté croissante à valoriser la production de céréales, Philippe Dinais s’oriente vers des cultures mieux…
Quand les enfants reviennent s’installer à la ferme
 Après avoir chacun expérimenté le salariat et d’autres milieux de travail, Dylan et Erwan Guynouard ont choisi de revenir sur l’…
Démonter les a priori sur l’agriculture le temps d’un salon
Impliquée dans la préparation du salon Ambiance Terre depuis plusieurs années, l’équipe organisatrice verra aboutir, du 23 au 25…
Une vente qui fait débat
En agriculture, le sujet des terres et de leur vente échauffe souvent les esprits. C’est le cas avec une exploitation importante…
Chanvre Mellois labellise sa production
L’entreprise des 14 agriculteurs associés de Chanvre Mellois accroit sa production et ses ventes, sécurisant encore son assise…
Publicité