Aller au contenu principal

Pierres précieuses de Pranzac

Les carrières de Luget, à Pranzac, poursuivent leur développement. Trente-deux ans après la reprise par ses parents, Bertrand Iribarren conduit une entreprise moderne, qui travaille une pierre façonnée par le temps.

La carrière de Luget à Pranzac a une profondeur de 35 mètres.
La carrière de Luget à Pranzac a une profondeur de 35 mètres.
© E.S.

Sur le site de 18 hectares des carrières de Luget s’animent des équipes aux rôles bien définis. Au fond de la carrière (35 mètres de profondeur), ils sont 10 à détacher les blocs de pierre calcaire, qui sont ensuite transportés en surface dans l’usine (40 personnes qui travaillent en 3x8). Les machines prennent le relais, pilotées par les hommes. Les trancheuses permettent de découper les blocs avec des épaisseurs de 5 et 2 cm. « Cela prend six heures pour couper le bloc en dalles », précise Agathe Iribarren, assistante de direction. Les grandes surfaces ainsi obtenues sont ensuite acheminées vers des machines à commande numérique, qui ont bénéficié d’aides de la part du Feder. Les dalles sont numérisées. Un opérateur renseigne des dimensions et la machine taille automatiquement. Selon les modèles, les pierres sont passées dans des polissoires. Les arêtes sont retaillées. Elles servent pour des marches, des escaliers, des dallages, des tomettes, etc.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Agathe Raimbert est installée en son nom et est salariée de son conjoint sur une exploitation bovin viande à Saint-Pierre-de-Maillé.
Une agricultrice candidate aux Européennes
Elles ont lieu dans un peu plus de 4 mois, mais les élections européennes ne soulèvent pas un entrain important. Dans la Vienne,…
Johnny et Thierry Boisson partagent la même impression sur la complexité administrative.
"Toujours des craintes pour l'avenir de l'exploitation"
Les manifestations agricoles de ces dernières semaines ont montré une complexité administrative et une dépendance à la Pac qui n'…
Estelle et Pascal Giraudeau fabriquent des pâtes et de la farine avec le blé, tendre et dur, produit sur l'exploitation.
Avec un bon blé, on fait des bonnes pâtes
À la recherche de valeur ajoutée sur leur production de blé, Pascal et Estelle Giraudeau ont décidé de faire de la farine, et des…
"Ce qui me ronge le plus le matin, c'est de m'assurer que je vais bien pouvoir régler telle ou telle facture", confie Sébastien Martin.
Ovins : "Je n'arrive pas à dégager un revenu"

Jeune installé dans la Vienne, Sébastien Martin est venu pour la première fois manifester. Originaire de Belgique, cet éleveur…

Blocages des cinq principaux Leclerc des Deux-Sèvres pour réclamer de la transparence

Toute la journée du 23 février, les tracteurs de la Fnsea 79 et de JA 79 ont bloqué les accès aux parkings des magasins…

Jason Morisson installe son food-truck quatre soirs chaque semaine à Claix, Champniers, Soyaux et Linars.
Rainbow Burger sublime les goûts et les couleurs 
Jason Morisson a créé en octobre 2022 son food-truck de burgers faits avec des produits charentais. 
Publicité