Aller au contenu principal

Pass’Métier : un stage pour découvrir une exploitation agricole

  Pour un jeune collégien ou lycéen qui souhaite découvrir le métier d’agriculteur, le Pass’Métier permet de se faire une idée d’une éventuelle orientation professionnelle grâce à une immersion sur l’exploitation.

Quelques jours pour s’imprégner du métier d’agriculteur : c’est possible avec le Pass’Métier (photo d’archives).
© Stéphane Leitenberger

Trouver sa voie au moment de l’orientation scolaire n’est pas toujours chose aisée, un casse-tête même parfois. Il s’agit d’éviter les erreurs. C’est pour cette raison que la Chambre de métiers et de l’artisanat de Nouvelle-Aquitaine a mis en place le dispositif Pass’Métier. Grâce à lui, des collégiens, voire des lycéens, peuvent faire un stage pour une période d’observation en milieu professionnel. Depuis plusieurs années, cet outil a été aussi adopté par les autres organismes consulaires, à commencer par les chambres d’agriculture. « Le public concerné sont les jeunes scolarisés, en 4e, ou 3e, ou en lycée. Une convention de stage doit être signée par l’entreprise et le responsable légal du jeune, et par la chambre d’agriculture », détaille Muriel Haloua, conseillère Installation à la chambre d’agriculture de la Vienne. « Ce stage doit durer entre 1 et 5 jours, et compris entre le lundi et le samedi. Il est réalisé sur le temps des vacances scolaires. » Chaque année, une dizaine de dossiers passent sur le bureau de Muriel Haloua. « Si le jeune veut faire plusieurs stages dans l’année comme celui-ci, c’est possible. En général, quand les parents nous appellent, c’est pour obtenir la convention de stage. Ils ont fait leurs recherches avant pour trouver l’exploitation qui va accueillir le jeune. » L’intérêt pour un collégien c’est de se confronter à la réalité du travail d’agriculteur. S’il envisage une poursuite d’étude en apprentissage, ce dispositif peut lui être utile pour valider ou non son projet. C’est le moment effectivement pour un chef d’exploitation de jauger la motivation du jeune avant un possible contrat plus tard, mais aussi de transmettre un savoir-faire, et susciter des vocations, à l’heure où l’agriculture en a tellement besoin. Pour tout renseignement contacter Muriel Haloua au 05 49 44 75 47.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

François Berthelot
Disparition de François Berthelot

C'est avec stupeur que la rédaction a appris le décès de François Berthelot, mercredi dernier, suite à un accident avec un…

Intempéries de printemps : cas de force majeure reconnu pour tout le département

Les fortes intempéries intervenues en sortie d’hiver et au printemps ont, pour certaines exploitations, empêché les semis…

Timothée Goudeau, non issu du milieu agricole, est actuellement en parrainage sur une ferme bovine à Boisragon.
Pâturage tournant et ACS : Timothée raisonne son projet

À Boisragon, l'apprenti Timothée Goudeau se prépare à reprendre la ferme de bovins allaitants de Philippe Juin, qui part à la…

Michel Cousseau retrace dans cet ouvrage le récit que son papa lui a fait le jour de ses 92 ans de son enfance, dans les Deux-Sèvres et la Vienne.
La vie des paysans du Poitou dans un livre
Dans son dernier livre, Michel Cousseau raconte la vie presque ordinaire d'Alexandre, son papa. Pas tout à fait ordinaire, parce…
En attendant l'arrivée des pigeons début septembre, Kenny Violette aménage pour mécaniser au maximum la production.
S'installer en pigeons : un projet sécurisant et familial

Kenny Violette va relancer un élevage de pigeons à Gourgé à la fin de l'été. Un projet qui lui permet d'assouvir son rêve d'…

Une des deux lagunes a été découpée dans la nuit de jeudi à vendredi.
Des dégradations en marge des festivités

Il y a quelques jours, une dizaine de syndicats, associations et partis politiques avaient appelé à des actions le long du…

Publicité