Aller au contenu principal

Pas de versement PAC en 2015 sans demande d'ATR

Les exploitants qui n'auraient pas fait de demande d'avance de trésorerie en octobre (ATR 1 ) et n'envisagent pas de faire d'ATR 2, ne recevront les aides PAC qu'en 2016.

© Marion Ivaldi/Réussir SAS

Pour mieux comprendre ce à quoi correspond l'ATR et à qui elle s'adresse : des précisions sous forme de questions - réponses.
Pourquoi une ATR alors que l'avance des aides PAC d'octobre a toujours été automatique ?
Lors de la mise en place de la demande d'ATR cet été, l'instruction des dossiers PAC 2015 n'était pas achevée. Une avance sur la déclaration PAC 2015 n'était donc pas envisageable. Ainsi pour ne pas pénaliser les exploitants ayant un besoin de trésorerie en octobre, l'ATR a été mise en place.
Comment est calculée l'ATR versée en octobre ?
Puisque les dossiers PAC 2015 ne sont pas instruits, l'ATR est donc basée sur les aides perçues au titre de la déclaration PAC 2014. Les exploitants ayant rempli le formulaire de l'ATR1, ont donc touché, au 1er octobre, une somme correspondant à 50 % des DPU, 50 % de la PMTVA / AO-AC, 75 % de l'ICHN et de la PHAE.
Cependant, pour les DPU et l'ICHN/PHAE, une réduction du pourcentage a été appliquée si la surface graphique 2015 est inférieure à la surface graphique 2014.
Pourquoi une ATR 2 et pour qui ?
L'état d'avancement de l'instruction des dossiers PAC 2015 ne permet toujours pas à ce jour un versement comme prévu en décembre (et comme cela se faisait habituellement). Ce versement n'aura lieu qu'au premier, voire deuxième trimestre 2016.
Ainsi, pour ne pas pénaliser les exploitants qui n'auraient pas fait l'ATR 1 (et donc pas reçu d'avance en octobre), une deuxième vague de demande a été mise en place. Il s'agit de l'ATR 2 qui permettra un versement au 1er décembre, toujours calculé sur la déclaration 2014. Elle ne concerne donc que les exploitants qui n'ont pas fait la première demande (donnant lieu à une avance en octobre).
Les personnes ayant rempli l'ATR 1 n'ont aucune démarche à faire. Ils recevront automatiquement le reste de l'avance au 1er décembre.
Qu'est-ce qui sera perçu en décembre et pour qui ?
L'avance de trésorerie correspond, au total, à 95% des aides perçues au titre du dossier PAC 2014. En décembre, les exploitants ayant fait la demande d'avance de trésorerie (ATR) 1 ou 2 auront reçu tout ou partie de cette avance. Trois situations peuvent donc se présenter :
- pour ceux ayant fait la demande via l'ATR 1, la somme perçue en décembre correspondra à 95%  des aides 2014 auxquelles sera déduite la somme déjà perçue en octobre ;
- pour les personnes faisant une demande au titre de l'ATR 2 (et donc n'ayant pas reçu d'avance en octobre), les 95% seront versés en décembre ;
- enfin, les personnes qui n'auront fait aucune des 2 demandes ATR 1 ou ATR 2, ne recevront pas d'avance de trésorerie remboursable. Le versement lié  au dossier PAC 2015 n'interviendra qu'au début de l'année 2016.
Quelles exceptions à l'accès à l'ATR ?
Le ministère a annoncé que les agriculteurs concernés par une procédure collective (liquidation judiciaire/procédure de sauvegarde/procédure de redressement judiciaire) ne pourront pas bénéficier de cette avance dans la mesure où elle est liée à la règle des minimis.

Avant le 31 octobre, le formulaire ATR 2
Les exploitants qui n'ont pas sollicité l'apport de trésorerie via l'ATR1 peuvent encore le faire. Ils doivent pour cela retourner à la DDT avant le 31 octobre le formulaire spécifique de demande. C'est la date de réception en DDT qui fera foi et non la date d'envoi. L'imprimé est dès à présent téléchargeable sur le site Telepac à l'adresse suivante www.telepac.agriculture.gouv.fr (rubrique «formulaires 2015»). Il sera prochainement envoyé par courrier à l'ensemble des exploitants concernés. Dans un GAEC, chaque associé doit remplir sa propre demande.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

L'atelier des 6 Vallées réunit des producteurs de la Vienne et des Deux-Sèvres.
L'Atelier des Vallées prend forme
L'atelier collectif de découpe et de transformation de produits locaux des Vallées devrait voir le jour début 2026 à Coulombiers…
Les membres du syndicat de la race Limousine des Deux-Sèvres ont acté une présidence partagée entre Bruno Valadeau et Killian Girault.
Deux présidents pour la Limousine

La présidence du syndicat deux-sévrien de la Limousine est désormais partagée entre Bruno Valadeau et Killian Girault, un…

Baptiste Conreaux amène les commandes de fruits, légumes, jus et œufs à la porte de ses clients.
Des produits locaux livrés à domicile

Si la demande de livraison de fruits et légumes locaux était forte pendant la crise sanitaire, elle s'est bien estompée ces…

Laurette Didière vient de créer son agence Charentes In Flow.
Découverte touristique sur-mesure des Charentes
Laurette Didière créé une agence de tourisme réceptive : Charentes In Flow.
La Chambre d'agriculture de Charente (représentée par son président Christian Daniau) a porté le dossier pour tout le Poitou-Charentes. Aux manettes : le service Environnement, dirigé par Audrey Triniol.
La MAEC zone intermédiaire financée en intégralité
Tous les agriculteurs éligibles à la mesure agro-environnementale et climatique "zone intermédiaire en Poitou-Charentes", qui en…
Guillaume Roux et Cassandra Bœuf veillent sur leurs escargots.
Nouveaux anges gardiens pour les cagouilles
Cassandra Bœuf et Guillaume Roux ont repris la Cagouille charentaise, à Mons. L'exploitation hélicicole va déménager dans les…
Publicité