Aller au contenu principal

Opération révision du code de la route

Une trentaine de seniors s'était inscrite cette semaine à une demi-journée de révision du code de la route. Il s'agissait ensuite de prendre le volant avec un moniteur d'auto-école.

La moitié des personnes qui meurent sur la route ont plus de 65 ans. Cette semaine, information et sensibilisation étaient au programme pour 33 seniors de Châtellerault.
La moitié des personnes qui meurent sur la route ont plus de 65 ans. Cette semaine, information et sensibilisation étaient au programme pour 33 seniors de Châtellerault.
© Marine Nauleau

Moyenne d'âge : 75 ans et demi et la parité homme/femme. "Une remise à niveau, ça ne fait pas de mal " assure Jean-Paul, 78 ans. Comme tous les autres seniors, il s'est inscrit à cet audit "code et conduite seniors" organisée par la ville de Châtellerault et la Préfecture. "Je l'avais déjà fait. Il y a toujours des nouveaux panneaux. Je trouve que c'est important. C'est une question de sécurité". Et après avoir pris le volant à côté de l'a monitrice, Jean-Paul confie : " La limitation à 30 km est difficile à respecter. Dès que je parlais je ne faisais plus vraiment attention. Et puis il faut faire attention aux vélos et aux trottinettes. C'est de plus en plus compliqué ".

" Nous avons fait appel à une auto-école locale qui mène la partie théorique puis pratique " décrit Harbi Bouhassoun, chargé de mission Sécurité routière de la ville de Châtellerault. Et si certains pouvaient craindre que la validité de leur permis de conduire soit remise en cause, Manuel Costa Nobre, de Manu école de conduite est rassurant. "Il n'est évidemment pas question de le faire dans un but de contrôle. Nous sommes ici pour informer et sensibiliser, rien d'autre " explique le moniteur qui assurait la partie théorique et a enchaîné les questions sur les panneaux de signalisation, giratoire ou encore zone de partage entre automobile, vélo, piéton et autre trottinette. " Les seniors ont fait entre 2 et 10 fautes, c'est plutôt très bien " détaille Manuel Costa Nobre. Le dirigeant de l'auto-école n'en était pas à sa première expérience avec les seniors puisqu'il organise des sessions de perfectionnement en fonction des demandes et il prévoit par ailleurs une session "grand public" le 20 mars prochain à Châtellerault.

Plan départemental d'actions

Après la partie théorique, place aux travaux pratiques. Les seniors s'installaient alors au volant des voitures prêtées par l'auto-école pour 20 minutes de conduite chacun."L'action d'aujourd'hui fait partie de celles menées dans le cadre du Plan départemental d'action de sécurité routière. Les décisions sont nationales, relatives aux chiffres de la sécurité routière, et les collectivités sont chargées de s'en saisir pour mener des actions locales " a expliqué Ahmed Ben Djillali, conseiller municipal délégué à la sécurité routière. Ainsi, comme les aînés, chaque année, ce sont plus de 600 collégiens de 6ème qui sont sensibilisés à la sécurité routière.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Roxane et Abdarrahman Wadih dans le food-truck : "Chez Wadih cheese naan".
Un food-truck aux saveurs indiennes débarque à Barbezieux
Abdarrahman Wadih lance son food-truck de naans, une spécialité de pain indien, à Barbezieux. Ouverture prévue le 13 mai.
Vendredi dernier, Hervé Jacquelin constatait que le niveau du Salleron était plutôt haut.
Hmuc : des objectifs inatteignables ?
Si l'étude Hmuc de la Creuse était appliquée, plusieurs rivières de la Vienne auraient déjà été en alerte. C'est le cas du…
Pascal Béhar et Flore Marquis commercialisent leur système sur internet et lors de salons spécialisés.
Faire le plein de bocaux sous vide
Elle cherchait un outil pour conserver les produits alimentaires. Il travaillait dans le monde de la cuisine et a une âme d'…
Grâce aux parts prises dans la société, l'exploitant percevra des intérêts et dividendes pendant toute la durée de l'engagement, qui court sur 30 ans. Une façon de créer un complément de retraite issu des énergies renouvelables.
Une société pour partager la valeur du photovoltaïque

La Fnsea 79 poursuit son programme d'accompagnement des agriculteurs au photovoltaïque. Une société dédiée est en cours de…

Christophe LIMOGES, élu Président du Syndicat des Laiteries Charentes-Poitou

Mardi 9 avril, le conseil d'administration du Syndicat des laiteries Charentes-Poitou s'est réuni et a…

Un collectif s'est constitué pour faire une offre de rachat de la Ferme de la Combe.
Adriers : une vente d'exploitation controversée

Membres de la Confédération Paysanne 86, adhérents de l'association des Prés survoltés, élus et particuliers : ils…

Publicité