Aller au contenu principal

Irrigation
Onze retenues d'eau de substitution autorisées sur le bassin versant de la Boutonne

Par arrêté du 4 octobre 2007, le préfet des Deux-Sèvres a autorisé la création de 11 retenues d'eau de substitution pour l'irrigation agricole sur le bassin versant de la Boutonne, représentant un volume stocké de 2 400 000 m3.

Après l’instruction du dossier par les services de l'Etat et l'avis du Conseil départemental de l'environnement et des risques sanitaires et technologiques (Coderst), le préfet a autorisé la Compagnie d'aménagement des eaux des Deux-Sèvres (CAEDS) à réaliser onze retenues d'eau de substitution sur les communes de Brieul-sur-Chizé, Celles-sur-Belle, Chef-Boutonne, Chizé, Fontenille-Saint-Martin d'Entraigues, Luché-sur -Brioux, Lusseray, Périgné, Secondigné-sur-Belle, Le Vert et Villiers-sur-Chizé.
Ces retenues permettront d'interrompre les prélèvements pour l’irrigation dans le milieu naturel en période de basses eaux. En effet, les retenues seront remplies entre le 1er octobre et le 31 mars.
Elles permettront aussi de libérer des forages actuellement utilisés pour l'irrigation agricole que le syndicat d’eau 4B affectera à l’eau potable dans le cadre du programme de restructuration de la production et de la distribution de l’eau en sud Deux-Sèvres.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Méthaniser, pour mieux valoriser ses effluents
  En début d’année prochaine, une unité de méthanisation verra le jour à Sanxay. À sa tête, deux éleveurs qui cherchaient à…
Elise fabrique des tommes et des yaourts de brebis
  Elle est la première dans la Vienne à transformer le lait de brebis en fromages et en yaourts. Élise Breton est en finale du…
Les vêlages d’été, une bonne idée ?
Depuis une dizaine d’années, le Gaec Bodin concentre une partie de ses vêlages en été. Un choix qui lui permet de répondre à la…
Les veaux de boucherie, le projet idéal pour l’installation d’Alexandre
En découvrant sur le tard la production de veaux de boucherie, Alexandre Durand a réuni tous ses critères pour une installation…
Cochons d’Antran: de la vente directe et des gîtes
  Céline Bois, éleveuse de porcs à Antran, et Alexandre Thomas, formateur au lycée agricole de Montmorillon, ont lancé leur gamme…
Une vente qui ne fait toujours pas l’unanimité
  La vente d’une exploitation agricole de plus de 2000 hectares dans la Vienne revient dans l’actualité, avec le choix réalisé…
Publicité