Aller au contenu principal

Énergies renouvelables
Nouvelles modalités pour le parc éolien maritime d’Oléron

Le débat public autour du projet éolien en mer au large de l’île aura permis de revoir la zone d’étude pour la rendre moins conflictuelle. Désormais, les modalités techniques et de raccordement sont étudiées afin de rapprocher le parc de sa mise en service, espérée pour 2030.

Le schéma du projet de parc éolien d'Oléron.
© Préfecture de la Charente-Maritime

Inflation, guerre en Ukraine, réchauffement climatique, besoin de recharger des voitures sur batteries… L’alimentation en électricité du pays est revenue ces derniers mois sur le devant de la scène, et les projets pour assurer un meilleur approvisionnement se multiplient et le gouvernement cherche à aller de l’avant. Parmi les méthodes retenues aux côtés de la construction de nouveaux réacteurs nucléaires, l’éolien en mer, qui devrait occuper une part importante de l’approvisionnement du pays d’ici à 2050 - 40 GWh sur 50 parcs offshore si l’on s’en tient aux objectifs fixés par Emmanuel Macron. Le projet de grand parc au large de l’île d’Oléron, contesté par les élus locaux, a été validé par le ministère de la Transition énergétique le 27 juillet dernier. La préfecture de la Charente-Maritime a donc organisé un point d’étape mi-octobre pour détailler les modalités retenues et les étapes à venir.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Méthaniser, pour mieux valoriser ses effluents
  En début d’année prochaine, une unité de méthanisation verra le jour à Sanxay. À sa tête, deux éleveurs qui cherchaient à…
Elise fabrique des tommes et des yaourts de brebis
  Elle est la première dans la Vienne à transformer le lait de brebis en fromages et en yaourts. Élise Breton est en finale du…
Les vêlages d’été, une bonne idée ?
Depuis une dizaine d’années, le Gaec Bodin concentre une partie de ses vêlages en été. Un choix qui lui permet de répondre à la…
Cochons d’Antran: de la vente directe et des gîtes
  Céline Bois, éleveuse de porcs à Antran, et Alexandre Thomas, formateur au lycée agricole de Montmorillon, ont lancé leur gamme…
Une vente qui ne fait toujours pas l’unanimité
  La vente d’une exploitation agricole de plus de 2000 hectares dans la Vienne revient dans l’actualité, avec le choix réalisé…
Réserves de substitution : tensions et incompréhensions montent d’un cran
Les 29 et 30 octobre, le regroupement redouté à Sainte-Soline s’est déroulé avec de nombreux heurts entre opposants aux réserves…
Publicité