Aller au contenu principal

Fnsea 79
Non à la chaudière à paille de l’Ulds

La Fnsea 79 s’oppose au projet de l’Ulds (Union laitière des Deux-Sèvres) de Champdeniers qui consisterait à utiliser de la paille pour chauffer une chaudière de fabrication de lait en poudre. Elle estime que cela « se traduirait inévitablement par une hausse du prix de la paille sur un secteur bien plus large que celui des 30 km annoncés. Des milliers d’éleveurs seraient contraints d’acheter de la paille plus chère ».Pour la Fnsea 79, « l’heure n’est pas à l’augmentation des charges dans un contexte de crise en élevage. « Bien au contraire. » Elle rappelle qu’elle travaille sur une maîtrise du prix de la paille par un rapprochement entre éleveurs et céréaliers et la signature de contrats pluriannuels d’approvisionnement en paille et par la mise en place en 2011, comme cela a été fait l’année passée, d’une opération paille entre le nord du département et le sud.Pour Patrice Coutin, le président, ce projet « tout paille » « n’est pas une solution ». « Il faut travailler sur d’autres alternatives ». Il invite les décideurs, qui sont par ailleurs coopérateurs, « à revoir leur projet pour que la profession elle-même ne crée pas une pénurie de paille permanente ». Il demande « de la solidarité entre les filières et de la concertation » avant de présenter de tels projets.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Méthaniser, pour mieux valoriser ses effluents
  En début d’année prochaine, une unité de méthanisation verra le jour à Sanxay. À sa tête, deux éleveurs qui cherchaient à…
Elise fabrique des tommes et des yaourts de brebis
  Elle est la première dans la Vienne à transformer le lait de brebis en fromages et en yaourts. Élise Breton est en finale du…
Les vêlages d’été, une bonne idée ?
Depuis une dizaine d’années, le Gaec Bodin concentre une partie de ses vêlages en été. Un choix qui lui permet de répondre à la…
Les veaux de boucherie, le projet idéal pour l’installation d’Alexandre
En découvrant sur le tard la production de veaux de boucherie, Alexandre Durand a réuni tous ses critères pour une installation…
Cochons d’Antran: de la vente directe et des gîtes
  Céline Bois, éleveuse de porcs à Antran, et Alexandre Thomas, formateur au lycée agricole de Montmorillon, ont lancé leur gamme…
Une vente qui ne fait toujours pas l’unanimité
  La vente d’une exploitation agricole de plus de 2000 hectares dans la Vienne revient dans l’actualité, avec le choix réalisé…
Publicité