Aller au contenu principal

Légumes
« Mon projet de vie a défini la surface »

Camille Camuzet s’est lancée dans le maraîchage voilà deux ans, à Saint-Sulpice-de-Royan. Son projet professionnel est lié à son projet de vie.

Camille Camuzet propose sur son exploitation une cinquantaine de légumes différents et 90 variétés.
© LG

Passer du monde équin, s’intéresser à la biologie marine pour arriver au maraîchage, c’est en substance le parcours de  Camille Camuzet. À 27 ans, la jeune femme de Saint-Sulpice-de-Royan, titulaire d’un bac pro équin à Saint-Genis-de-Saintonge, est passée par un BTS ACSE à Cherves, et pour finir, a préparé une licence en science et biologie marine. Entre temps, elle a fait une pause dans ses études pour voyager et faire des saisons. « C’est en travaillant dans un magasin de sport que j’ai eu le déclic de ne pas avoir un travail où l’on soit enfermé et ne pas avoir de hiérarchie au-dessus de moi », explique celle qui est installée depuis deux ans. « J’ai lu un livre de Jean-Martin Fortier, un agriculteur enseignant qui a révolutionné le monde du maraîchage au Québec.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Un collectif s'est constitué pour faire une offre de rachat de la Ferme de la Combe.
Adriers : une vente d'exploitation controversée

Membres de la Confédération Paysanne 86, adhérents de l'association des Prés survoltés, élus et particuliers : ils…

Roxane et Abdarrahman Wadih dans le food-truck : "Chez Wadih cheese naan".
Un food-truck aux saveurs indiennes débarque à Barbezieux
Abdarrahman Wadih lance son food-truck de naans, une spécialité de pain indien, à Barbezieux. Ouverture prévue le 13 mai.
Vendredi dernier, Hervé Jacquelin constatait que le niveau du Salleron était plutôt haut.
Hmuc : des objectifs inatteignables ?
Si l'étude Hmuc de la Creuse était appliquée, plusieurs rivières de la Vienne auraient déjà été en alerte. C'est le cas du…
Lionel Simon (2e à gauche), entouré de ses salariés : Dylan Jaulin, Flavie Gourbault, Floriane Cousineau.
"Je fais du lait en individuel avec des salariés"

Suite au départ de son associé, Lionel Simon, à La Peyratte, a choisi de garder le troupeau laitier et d'organiser la main d'…

Pour Julien Dupuis, de l'Earl La Mardière à Saivres, la collaboration avec le restaurant O La Vache représente autant une amitié professionnelle forte qu'un débouché intéressant.
O' La vache, la belle histoire de l'éleveur et du restaurateur

La brasserie conviviale, zone Mendès-France à Niort, rouvrira le 3 juin. Depuis 2019, elle met à la carte de la viande…

Le site Soignon de Saint-Martin-de-Saint-Maixent arrive à saturation de sa capacité de production.
Eurial déménage son usine de fromages de chèvre

Le déménagement de l'usine Soignon de Saint-Martin-de-Saint-Maixent, appartenant à la coopérative Eurial (…

Publicité