Aller au contenu principal

Réserves de substitutio
Mise en service de Mauzé : stocker l’eau, plus que jamais

Alors que la sécheresse sévit de manière particulièrement forte pour un mois de mai, la retenue de Mauzé-sur-le-Mignon entre en service. Pour les porteurs du projet, elle représente une partie de la solution au réchauffement climatique.

Alors que les premières récoltes d’herbe étaient considérées comme correctes, la pousse est aujourd’hui fortement ralentie. Les réserves de substitution apparaissent comme l’une des solutions face aux sécheresses répétitives.
© D. R.

Elle a interrompu son remplissage en mars, conformément aux règles édictées pour respecter le milieu. Malgré tout, la retenue de substitution de Mauzé-sur-le-Mignon aura engrangé 200 000 m3 d’eau depuis janvier, soit 85 % de son potentiel total.

« Ces volumes seraient déjà loin dans l’océan s’ils n’avaient pas été prélevés cet hiver », évoque Thierry Boudaud, président de la Coop de l’eau 79, avant de rappeler que « ces eaux sont issues de nappes superficielles, ce sont quasiment des eaux de ruissellement, en communication directe avec le Mignon ». Un fonctionnement hydrologique de surface, et qui évite de pomper lors de la période estivale, où la disponibilité de la ressource en eau est plus problématique.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Travail du sol: 4 étudiants présentent différentes techniques
Un groupe d’étudiants en 2e année de BTS Acse, au lycée agricole de Venours, ont récemment organisé une démonstration de…
Le printemps à la Ferme fait son retour
Après deux années sans portes ouvertes, en raison de la crise sanitaire, les agriculteurs du réseau Bienvenue à la Ferme…
Le repas 100% deux-sévrien des JA 79 se prépare

Le repas des Jeunes Agriculteurs des Deux-Sèvres aura lieu le samedi 21 mai. « Après les nombreux retours…

Le Logis du Mortier mise sur la fraîcheur
Alain Lucas a su transformer l’exploitation familiale en mauvaise santé à l’époque en y injectant des nouveautés, telle que la…
La première race allaitante du département confirme ses atouts
Le syndicat départemental de la race charolaise, réuni en assemblée générale le 10 mai à Bressuire, accueille trois nouveaux…
À Beauvoir-sur-Niort, Olésia et Irina ont trouvé refuge
Accueillies par Jean-Claude Aubineau et sa sœur Marité Sage, Olésia, Irina et sa fille Arina sont arrivées à la mi-mars. Loin de…
Publicité