Aller au contenu principal

Climat
Mesurer les changements aujourd’hui pour anticiper demain

L’Apca et l’Ademe viennent de consacrer une journée à la problématique qui lie climat, effet de serre et agriculture. Pas simple.

Beaucoup d’incertitudes et de questions entourent encore les questions concernant le réchauffement climatique. D’autant que les composantes de ce phénomène sont en perpétuelle évolution.
Beaucoup d’incertitudes et de questions entourent encore les questions concernant le réchauffement climatique. D’autant que les composantes de ce phénomène sont en perpétuelle évolution.
© Patrick Cronenberger

D’abord le constat : « On n’échappera pas à une hausse des températures. Les émissions de gaz à effet de serre (GES) croissent même plus vite que prévues. L’objectif est toujours de stabiliser ces émissions et on y parviendra, à coup sûr. La question est plutôt de savoir quand et quel sera le pic de ces émissions », a affirmé Rémi Chabrillat, sous directeur à l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), en ouverture du colloque du 6 juillet co-organisé par l’Apca et l’Ademe.Avec cette journée, les chambres d’agriculture ont voulu contribuer à « poser de bonnes questions pour construire des solutions pérennes ». Elles estiment que l’agriculture est avant tout une victime du changement climatique et qu’il est nécessaire d’adapter les modes et les techniques de production pour l’avenir. Les marges de manœuvre qui existent pour réduire l’impact sur l’effet de serre ne sont pas illimitées et ne doivent pas remettre en cause l’objectif alimentaire. « Rien ne sert de se lamenter. Mieux vaut participer à répondre aux questions qui se posent et qui interrogent nos modèles de production bien rôdés. Travaillons sur les itinéraires techniques, sur la conduite des ateliers de production », précise ainsi Didier Marteau, président de la commission Environnement au sein de l’Apca.

Lire la suite en page 3 d'Agri79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Un collectif s'est constitué pour faire une offre de rachat de la Ferme de la Combe.
Adriers : une vente d'exploitation controversée

Membres de la Confédération Paysanne 86, adhérents de l'association des Prés survoltés, élus et particuliers : ils…

Roxane et Abdarrahman Wadih dans le food-truck : "Chez Wadih cheese naan".
Un food-truck aux saveurs indiennes débarque à Barbezieux
Abdarrahman Wadih lance son food-truck de naans, une spécialité de pain indien, à Barbezieux. Ouverture prévue le 13 mai.
Vendredi dernier, Hervé Jacquelin constatait que le niveau du Salleron était plutôt haut.
Hmuc : des objectifs inatteignables ?
Si l'étude Hmuc de la Creuse était appliquée, plusieurs rivières de la Vienne auraient déjà été en alerte. C'est le cas du…
Lionel Simon (2e à gauche), entouré de ses salariés : Dylan Jaulin, Flavie Gourbault, Floriane Cousineau.
"Je fais du lait en individuel avec des salariés"

Suite au départ de son associé, Lionel Simon, à La Peyratte, a choisi de garder le troupeau laitier et d'organiser la main d'…

Pour Julien Dupuis, de l'Earl La Mardière à Saivres, la collaboration avec le restaurant O La Vache représente autant une amitié professionnelle forte qu'un débouché intéressant.
O' La vache, la belle histoire de l'éleveur et du restaurateur

La brasserie conviviale, zone Mendès-France à Niort, rouvrira le 3 juin. Depuis 2019, elle met à la carte de la viande…

Le site Soignon de Saint-Martin-de-Saint-Maixent arrive à saturation de sa capacité de production.
Eurial déménage son usine de fromages de chèvre

Le déménagement de l'usine Soignon de Saint-Martin-de-Saint-Maixent, appartenant à la coopérative Eurial (…

Publicité