Aller au contenu principal

Melons : des volumes mais des prix en berne

La récolte de melons est précoce cette année dans le département. Avec une quinzaine de jours d’avance, la campagne vient de démarrer dans de bonnes conditions sanitaires. Toutefois, tous les bassins de production se retrouvent au même moment sur le marché français, ce qui ne fait pas l’affaire des producteurs en termes de prix. 

Sur l’exploitation Les M’lons d’Alfred (près de 160 ha de melons, pas sous IGP Haut Poitou), à Messemé, l’activité était partout mardi dernier. Des saisonniers (90 en tout ce jour-là) étaient au calibrage, d’autres se trouvaient sur les parcelles à la plantation, d’autres à la cueillette, et un dernier groupe enlevait des bâches sous lesquelles se trouvaient les jeunes fruits. Il faut dire que cette campagne a commencé sur les chapeaux de roues. « On a commencé à planter le 28 mars, et la cueillette a démarré mi-juin, alors qu’habituellement c’est plutôt fin juin », indique David Roy, un des gérants de l’entreprise. « En raison des conditions météo, on n’a pas eu besoin de traitements fongicides. C’est appréciable. Sanitairement, il n’y a pas eu de problème. On s’est retrouvé avec une grosse production. Les melons sont beaux. Pour des précoces, c’est très bien ».

Aromatiques et sucrés

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Un enrobé végétal sur une portion de route en Deux-Sèvres

C’est un chantier un peu particulier qui s’est déroulé la semaine dernière dans la zone d’activité de l’…

Salarié agricole à Augé, Loïs a combattu les feux en Gironde
Depuis le 18 juillet, une vingtaine de sapeurs-pompiers deux-sévriens, volontaires et professionnels, partent toutes les 72 h en…
Quand les ovins cohabitent avec les arbres
Le concours national Graines d’agriculteurs est organisé par Terres Innovantes, le fonds de dotation de Jeunes Agriculteurs. Il…
Vente aux enchères : « Du jamais vu en Rouge de l’Ouest »

Des prix moyens à 930 € le bélier et trois top prix à plus de 2 500 €, même les plus anciens éleveurs de Rouge de l’Ouest n’…

Des produits locaux, mis en conserve localement
Avec « la Conserverie du Moulin », Axel Patissous a lancé la commercialisation de ses rillettes de porc, de poulet et de plats…
« La modulation des doses est une innovation majeure pour l’agriculture »
Au Gaec la Roche Ruffin, à Pamproux, la modulation des apports d’intrants est entrée dans les pratiques depuis 2018 avec l’…
Publicité