Aller au contenu principal

Médecines manuelles : toucher les points sensibles

Utilisées pour rééquilibrer le corps et ses énergies, l’ostéopathie et l’acupuncture permettent de renforcer la santé des troupeaux et de soulager les maux du quotidien. Elles sont complémentaires l’une à l’autre et à la médecine classique, dixit les praticiens.

Assistante vétérinaire avant de devenir ostéopathe, Aurélie Albéric utilise une technique fonctionnelle, tout en douceur.
Assistante vétérinaire avant de devenir ostéopathe, Aurélie Albéric utilise une technique fonctionnelle, tout en douceur.
© Aurélie Albéric

«Je les trouve plus résistantes, mes chèvres. Elles ne sont pas malades à tout bout de champ », constate Laure Dhenin, éleveuse à Bonneuil, sur la commune de Sainte-Soline. Depuis plus de deux ans, elle fait régulièrement appel à l’ostéopathe Aurélie Albéric de Saint-Maixent-l’Ecole. Avant les mises bas de petites chèvres (en préventif) ou après des délivrances difficiles, et pour soigner « les mauvais coups » que peuvent se faire ses « biquettes » lorsqu’elles « se castagnent », Laure fait venir l’ostéopathe.


« Les jeunes chevrettes qui boitent ou se sont démis quelque chose, une fois qu’Aurélie les a manipulées, a remis en place ce qu’il faut, c’est comme si elles n’avaient rien eu, s’exclame la chevrière. Les grandes, si le choc a été trop important, elles retrouvent une mobilité : ce n’est pas comme avant mais l’ostéopathie les soulage ».

Quand Aurélie Albéric se déplace dans une ferme, elle en profite pour « voir » plusieurs animaux. Si une séance d’ostéopathie coûte entre 25 et 40 € en caprin et de 40 à 60 € en bovin, Aurélie précise que les tarifs sont dégressifs en fonction du nombre d’animaux sur lesquels elle intervient et selon le travail effectué.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Travail du sol: 4 étudiants présentent différentes techniques
Un groupe d’étudiants en 2e année de BTS Acse, au lycée agricole de Venours, ont récemment organisé une démonstration de…
Le printemps à la Ferme fait son retour
Après deux années sans portes ouvertes, en raison de la crise sanitaire, les agriculteurs du réseau Bienvenue à la Ferme…
Le repas 100% deux-sévrien des JA 79 se prépare

Le repas des Jeunes Agriculteurs des Deux-Sèvres aura lieu le samedi 21 mai. « Après les nombreux retours…

Exploitants et chefs d’entreprise face à l’incertitude de la reprise d’activité
Les éleveurs désœuvrés cherchent une activité pour ne pas broyer du noir. Les entreprises de l’aval mettent au chômage partiel…
À Beauvoir-sur-Niort, Olésia et Irina ont trouvé refuge
Accueillies par Jean-Claude Aubineau et sa sœur Marité Sage, Olésia, Irina et sa fille Arina sont arrivées à la mi-mars. Loin de…
Le Logis du Mortier mise sur la fraîcheur
Alain Lucas a su transformer l’exploitation familiale en mauvaise santé à l’époque en y injectant des nouveautés, telle que la…
Publicité