Aller au contenu principal

Colloque
Marier sécurité alimentaire et commercialisation des produits

Luc Guyau était l’invité du colloque organisé par la chambre d’agriculture en partenariat avec la CCI et la CMA, le 5 juin à La Crèche, pour évoquer les questions et enjeux de l’alimentation mondiale et locale.

Luc Guyau (à droite) a plaidé en faveur du développement des circuits courts.
Luc Guyau (à droite) a plaidé en faveur du développement des circuits courts.
© N.C.

«Qui mieux que Luc Guyau  pouvait nous faire partager son analyse, ses éclairages, ses propositions sur notre thème de l’alimentation entre les enjeux mondiaux et nos réalités locales ! Jamais la demande d’une alimentation saine, de qualité et de proximité n’a été aussi forte. C’est une opportunité immense pour notre tissu économique local, agriculteurs, artisans, industriels et commerçants, et nous devons réfléchir ensemble aux modèles alimentaires de demain », a introduit le président de la chambre d’agriculture Jean-Marc Renaudeau. Avant de poser la question de l’agriculture dans l’Organisation mondiale du commerce avec une vidéo de Jean-Michel Lemétayer s’exprimant sur l’historique des négociations agricoles à l’international. « C’était une erreur de soumettre l’agriculture au commerce mondial », a poursuivi Luc Guyau. « On ne pourra pas se passer de nourriture et il faut une politique agricole et une politique alimentaire durables. Ce ne sera pas possible sans régulation », a-t-il précisé. Pour Luc Guyau cette intervention ou filtre régulateur doit être installée pour cinq ans afin de laisser aux pays le temps de s’en sortir.

Lire la suite dans Agri 79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Salarié agricole à Augé, Loïs a combattu les feux en Gironde
Depuis le 18 juillet, une vingtaine de sapeurs-pompiers deux-sévriens, volontaires et professionnels, partent toutes les 72 h en…
Quand les ovins cohabitent avec les arbres
Le concours national Graines d’agriculteurs est organisé par Terres Innovantes, le fonds de dotation de Jeunes Agriculteurs. Il…
Vente aux enchères : « Du jamais vu en Rouge de l’Ouest »

Des prix moyens à 930 € le bélier et trois top prix à plus de 2 500 €, même les plus anciens éleveurs de Rouge de l’Ouest n’…

Des produits locaux, mis en conserve localement
Avec « la Conserverie du Moulin », Axel Patissous a lancé la commercialisation de ses rillettes de porc, de poulet et de plats…
« La modulation des doses est une innovation majeure pour l’agriculture »
Au Gaec la Roche Ruffin, à Pamproux, la modulation des apports d’intrants est entrée dans les pratiques depuis 2018 avec l’…
Moissons : des rendements décevants en Poitou-Charentes
La récolte de céréales dans le département est terminée depuis quelques jours. Les organismes stockeurs font part de leurs…
Publicité