Aller au contenu principal

Le point sur le gouvernement Borne
Marc Fesneau, un rural nommé à l’agriculture

© Cheick Saidou agriculture.gouv.fr

Nommé le 20 mai par la première ministre Elisabeth Borne, Marc Fesneau, 51 ans, est le nouveau ministre de l’Agriculture, mais aussi de la souveraineté alimentaire, ajoutant cette compétence au titre et au portefeuille du ministère.

Diplômé d’un Deug de sciences de la vie et de la nature et de Sciences Po, Marc Fesneau a débuté sa carrière professionnelle à la chambre d'agriculture du Loir-et-Cher. Elu local du département depuis 1995, puis de la région Centre, il a été élu Président du Modem à l'Assemblée nationale en 2017, avant d’être nommé ministre des Relations avec le Parlement en 2018. Familier du milieu agricole et rural, c’est un défenseur de la chasse, qu'il pratique.

 

La crise ukrainienne et les questions climatiques viennent montrer que la souveraineté n'est pas une question résolue.

 

Rappelant le nouveau locataire de la rue de Varenne aux préoccupations de « parer à l’urgence à court terme », la Fnsea dit accueillir Marc Fesneau « dans un esprit constructif, avec la volonté ferme de conforter l’agriculture française comme source de solutions en matière d’alimentation souveraine et durable, d’énergies renouvelables, de lutte contre le changement climatique et de protection de la nature ».

Lors de son premier déplacement officiel dans le Cher, le 21 mai, Marc Fesneau a estimé que « la crise ukrainienne et les questions climatiques viennent montrer que la souveraineté n'est pas une question résolue » rappelant la nécessité d'« assurer la production et en même temps d'œuvrer en direction de l'environnement ».

Succédant à Julien Denormandie, Marc Fesneau a salué le travail accompli par son populaire prédécesseur, « au service de nos agricultures et d’une alimentation plus saine et durable ».

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Moissons 2022 : le changement climatique s'annonce
Les moissons ont débuté très précocement cette année sur le territoire, à l’issue d’un printemps sec et chaud. Les…
Un abattoir à la ferme près de Champdeniers
 En une dizaine d’années, Magalie et Antony Papet ont expérimenté plusieurs aspects du métier d’éleveurs : salariat, vente…
Le premier CS avicole de la région ouvre en septembre
Impulsé par les professionnels de la filière, le premier certificat de spécialisation avicole ouvrira ses portes en septembre au…
« Plus rien de rationnel »

Le début des moissons en ce début juin est certes timide, mais remarquable. « Des années comme celles-ci…

Une supplémentation pour valoriser la ration
Des extraits de plante, incorporés aux granulés, améliorent le processus de digestion des bovins, réduisant les risques d’acidose…
Les convois agricoles et les règles de la route
À l’heure de la récolte, les engins, moissonneuses, tracteurs et remorques de grains ou de paille, presse à balles rondes,…
Publicité