Aller au contenu principal

Territoires
Marans bientôt contournée, bientôt libérée ?

Une concertation publique est lancée pour le contournement de Marans à partir du lundi 18 septembre. Chacun est invité à y participer.

Objectif : désengorger la RD 137 face au flux des véhicules.
Objectif : désengorger la RD 137 face au flux des véhicules.
© Laurence Guilemin

Plus de trente ans à parler du projet du contournement de Marans, à évoquer des projets, à espérer, à désespérer… Un vieux serpent de mer qui pourrait enfin se concrétiser. Le Département lance, à partir du lundi 18 septembre et jusqu’au mardi 24 octobre, une concertation préalable (lire en fin d'article).« Nous rentrons dans le vif du sujet » souligne Sylvie Marcilly, la présidente du Département, lors d’une conférence de presse, le vendredi 1er septembre. Elle souhaite « une concertation la plus large possible », avec une adhésion massive des habitants de la commune mais aussi des charentais-maritimes. « On doit tous être moteurs. »

10 200 véhicules par jour

Avec plus de 10 200 véhicules par jour, dont 9 % de poids lourds, le centre de Marans est un axe de communication entre la Charente-Maritime et le Sud Vendée. Ce contournement apporterait un nouveau souffle, aussi bien pour le cadre de vie, les conditions de circulation et de sécurité que pour la vitalité économique de cette commune estampillée « Petite ville de demain ». « Cela permettrait aussi de replacer la commune au centre de la communauté de communes d’Aunis Atlantique », souligne Jean-Pierre Servant, le président de la CdC. Tout le monde semble très motivé et convaincu du bien-fondé de ce chantier, « tout est en ordre de marche », rappelle Gérard Pons, vice-président du département, en charge de la politique de déplacement, de la mobilité et des infrastructures.

Plusieurs hypothèses de tracés (variantes) du contournement ont été étudiées, avec un passage par l’Ouest ou par l’Est. Finalement, la seconde option a été retenue. Ce projet, c’est une route bidirectionnelle de 2 x 3,5 m de large, adaptée aux convois exceptionnels et aux engins agricoles, d’une distance entre 6 et 8 kms (dont 4 à 6 kms en tracé neuf). Il permet le maintien des voiries existantes. Le Département a une réserve foncière de 116 ha sur la commune. Pour les agriculteurs (10 à 15 seraient concernés sur 65), l’impact est moindre en termes de consommation d’espace agricole, « de l’ordre de 13 à 16 ha, mais qui seront compensés avec la réserve », indique Nicolas Trottier, chef de projet à la direction des infrastructures au Département. Enjeux environnementaux, agricoles, paysagers et patrimoniaux, tout a été pris en compte.

Un projet de 60 millions d’euros qui est « essentiel, voire vital pour les habitants et qui est aussi une affaire de santé publique. Il y avait urgence », lance Jean-Marie Bodin, le maire. Reste que pour le financement, le Département attend toujours l’État. Sylvie Marcilly a sollicité de nouveau Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires. Ce dernier lui a assuré le soutien de l’État. De leur côté, la commune de Marans et la CDC Aunis Atlantique apportent ensemble leur contribution à hauteur de 3,60 M€. Le calendrier du projet indique le début des premiers travaux pour le 2ème semestre 2023, avec une ouverture en 2030, « avec des hypothèses moyennes ».

Où s’informer ?

  • à la mairie de Marans (Place Ernest Cognacq) : lundi de 14h à 17h ; mardi de 9 h à 12 h et de 15 h à 18 h 30 ; mercredi et jeudi de 9 h à 12 h et de 14 h à 1 7h ; vendredi de 14 h à 16 h

  • à la Communauté de Communes Aunis Atlantique (200 rue de la Juillerie, à Ferrières) du lundi au vendredi de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h

  • à la Maison de la Charente-Maritime (85 Boulevard de la République, à La Rochelle) du lundi au vendredi de 9 h à 12 h 30 et de 13 h 30 à 17 h

  • en ligne : charente-maritime.fr ; contournement-marans.fr

 

Comment participer ?

Lors des rencontres organisées :

  • à la salle polyvalente de Marans : lundi 18 septembre, à 18h30

  • à la mairie de Marans : samedi 23 septembre, 9h-12h et jeudi 12 octobre, 17h-19h

  • à la foire de Marans : mardi 3 octobre, 9h-12h

  • au marché de Marans : mardi 17 octobre, 9h-12h

Via le registre de la concertation :

Par mail à l’adresse : contournement-marans@charente-maritime.fr

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

À Clavé, en Gâtine, cédants et repreneurs sont réunis sur l'exploitation de polyculture-élevage.
De gauche à droite : Olivier et Thierry Parent, Daniel et Valentin Nivault et François Agneray.
À 50 ans, il cède son exploitation et installe deux jeunes

À Clavé, Olivier Parent, 50 ans, a fait le choix de cesser son activité d'agriculteur après le départ à la retraite de son…

L'atelier des 6 Vallées réunit des producteurs de la Vienne et des Deux-Sèvres.
L'Atelier des Vallées prend forme
L'atelier collectif de découpe et de transformation de produits locaux des Vallées devrait voir le jour début 2026 à Coulombiers…
Les membres du syndicat de la race Limousine des Deux-Sèvres ont acté une présidence partagée entre Bruno Valadeau et Killian Girault.
Deux présidents pour la Limousine

La présidence du syndicat deux-sévrien de la Limousine est désormais partagée entre Bruno Valadeau et Killian Girault, un…

Laetitia Desclaux est installée à Orches.
" Plus qu'un travail, une véritable passion "
Laëtitia Desclaux est installée depuis mai 2023 à Orches. Elle partage son expérience de jeune installée. Entrée dans le monde du…
Laurette Didière vient de créer son agence Charentes In Flow.
Découverte touristique sur-mesure des Charentes
Laurette Didière créé une agence de tourisme réceptive : Charentes In Flow.
La taille des haies est finalement autorisée jusqu'au 15 avril inclus.
Un mois de plus pour tailler les haies

Suite aux pluies importantes de ces dernières semaines, qui ont rendu de nombreuses parcelles inaccessibles, la date d'…

Publicité