Aller au contenu principal

L’UE débloque 500 millions de plus, dont 150 M € pour la filière laitière

Une nouvelle série de mesures a été annoncée le lundi 18 juillet lors du conseil européen réunissant les ministres du secteur afin de résoudre la crise laitière.

En Europe la production n’a cessé d’augmenter (+2,1 % en 2015 et +4,5 % sur les quatre premiers mois de 2016), mais seulement +0,2 % en France sur la même période.
En Europe la production n’a cessé d’augmenter (+2,1 % en 2015 et +4,5 % sur les quatre premiers mois de 2016), mais seulement +0,2 % en France sur la même période.
© Annick Conté

Les demandes répétées du monde agricole sur la nécessité de nouvelles aides semblent avoir trouvé un écho dans les couloirs de la commission européenne. Mais est-ce que le montant annoncé sera jugé satisfaisant et surtout efficace pour endiguer la crise ? 500 millions d’euros, c’est la nouvelle enveloppe octroyée par l’institution pour soutenir les agriculteurs.
Décidé à l’issue du conseil européen des ministres de l’agriculture le lundi 18 juillet, ce nouvel apport se répartit comme suit : 150 M€ pour inciter à réduire la production laitière (soit une rétribution aux producteurs de l’ordre de 14 centimes d’euros par kilo de lait non produit) et 350 M€ d’« aides d’ajustement conditionnelles », pouvant être utilisés dans différents secteurs (lait, porcin, bovin, fruits et légumes).


La commission précise que cette seconde tranche (350 M€) doit être définie et mise en œuvre par chacun des 27 pays et qu’elle pourra être complétée par des fonds nationaux à somme équivalente. Ses conditions d’attribution seront définies ultérieurement.

Plus d'infos dans le journal Agri 79 du 22 juillet 2016

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

L'atelier des 6 Vallées réunit des producteurs de la Vienne et des Deux-Sèvres.
L'Atelier des Vallées prend forme
L'atelier collectif de découpe et de transformation de produits locaux des Vallées devrait voir le jour début 2026 à Coulombiers…
Les membres du syndicat de la race Limousine des Deux-Sèvres ont acté une présidence partagée entre Bruno Valadeau et Killian Girault.
Deux présidents pour la Limousine

La présidence du syndicat deux-sévrien de la Limousine est désormais partagée entre Bruno Valadeau et Killian Girault, un…

Laurette Didière vient de créer son agence Charentes In Flow.
Découverte touristique sur-mesure des Charentes
Laurette Didière créé une agence de tourisme réceptive : Charentes In Flow.
Baptiste Conreaux amène les commandes de fruits, légumes, jus et œufs à la porte de ses clients.
Des produits locaux livrés à domicile

Si la demande de livraison de fruits et légumes locaux était forte pendant la crise sanitaire, elle s'est bien estompée ces…

Guillaume Roux et Cassandra Bœuf veillent sur leurs escargots.
Nouveaux anges gardiens pour les cagouilles
Cassandra Bœuf et Guillaume Roux ont repris la Cagouille charentaise, à Mons. L'exploitation hélicicole va déménager dans les…
La taille des haies est finalement autorisée jusqu'au 15 avril inclus.
Un mois de plus pour tailler les haies

Suite aux pluies importantes de ces dernières semaines, qui ont rendu de nombreuses parcelles inaccessibles, la date d'…

Publicité