Aller au contenu principal

Préfecture des Deux-Sèvres
L’implantation des Cipan décalée de quinze jours

© Fdsea

Le déficit pluviométrique enregistré depuis le printemps 2022 est très élevé. Le taux d’humidité des sols est par conséquent très faible, ce qui ne permet pas actuellement une bonne implantation des cultures intermédiaires pièges à nitrates (Cipan), ces cultures mises en place entre deux cultures principales dont l’objectif est de capter les nitrates qui restent dans les sols après la récolte. Ceci permet de limiter leur migration vers les eaux de ruissellement et les eaux souterraines. Leur efficacité est directement liée à leur levée, qui nécessite un taux d’humidité suffisant dans les sols pour assurer la germination des graines.

Leur efficacité est directement liée à leur levée."

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Père et fils se lancent dans la culture de framboises à grande échelle
Face à une difficulté croissante à valoriser la production de céréales, Philippe Dinais s’oriente vers des cultures mieux…
[En images] Retour sur la Fête de la Terre 2022 à Aigrefeuille-d'Aunis
La Fête de la Terre des Jeunes Agriculteurs de Charente-Maritime avait lieu samedi 27 et dimanche 28 août à Aigrefeuille-d'Aunis…
Quand les enfants reviennent s’installer à la ferme
 Après avoir chacun expérimenté le salariat et d’autres milieux de travail, Dylan et Erwan Guynouard ont choisi de revenir sur l’…
Démonter les a priori sur l’agriculture le temps d’un salon
Impliquée dans la préparation du salon Ambiance Terre depuis plusieurs années, l’équipe organisatrice verra aboutir, du 23 au 25…
Une vente qui fait débat
En agriculture, le sujet des terres et de leur vente échauffe souvent les esprits. C’est le cas avec une exploitation importante…
Chanvre Mellois labellise sa production
L’entreprise des 14 agriculteurs associés de Chanvre Mellois accroit sa production et ses ventes, sécurisant encore son assise…
Publicité