Aller au contenu principal

L’IDELE fait le point sur les évolutions des performances de l’élevage bovin viande

Entre flambée des prix des matières premières et décapitalisation, l’élevage bovin viande est à la peine. Le 27 juin, l’Institut de l’élevage faisait le point sur la question dans un webinaire baptisé « Quelles évolutions récentes et leviers d'adaptation des systèmes bovins allaitants de Nouvelle-Aquitaine dans le contexte actuel ? »

Selon l'idele, le système naisseur en Blonde d'Aquitaine serait plus sujet à la hausse du coût de production.
© Réussir

C’est dans le contexte de hausses de charges que nous connaissons depuis le début du conflit ukrainien que l’Idele a fait le point sur l’évolution des élevages bovins allaitants dans un webinaire. Outre l’évolution des structures, des moyens de production et des revenus, l’impact de la conjoncture sur les performances économiques a aussi été abordé. Enfin, l’institut a évoqué des leviers et des pistes d’adaptation pour des systèmes plus résilients à l’avenir. Entre 2014 et 2020, 56 élevages bovins ont été suivis : naisseurs en blondes d’Aquitaine, en Limousines et naisseurs engraisseurs en Limousines. Sur cette période, marquée par des épisodes de sécheresse mais aussi sanitaires (FCO, Covid, …) et politiques (réforme de la PAC), l’Idele fait plusieurs constats. Alors que les structures s’accroissent, même si on observe un tassement après 2017, la main d’œuvre se stabilise et la main d’œuvre bénévole est en recul. Les exploitants évoquent une saturation au niveau du travail.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Un enrobé végétal sur une portion de route en Deux-Sèvres

C’est un chantier un peu particulier qui s’est déroulé la semaine dernière dans la zone d’activité de l’…

Salarié agricole à Augé, Loïs a combattu les feux en Gironde
Depuis le 18 juillet, une vingtaine de sapeurs-pompiers deux-sévriens, volontaires et professionnels, partent toutes les 72 h en…
Quand les ovins cohabitent avec les arbres
Le concours national Graines d’agriculteurs est organisé par Terres Innovantes, le fonds de dotation de Jeunes Agriculteurs. Il…
Vente aux enchères : « Du jamais vu en Rouge de l’Ouest »

Des prix moyens à 930 € le bélier et trois top prix à plus de 2 500 €, même les plus anciens éleveurs de Rouge de l’Ouest n’…

Des produits locaux, mis en conserve localement
Avec « la Conserverie du Moulin », Axel Patissous a lancé la commercialisation de ses rillettes de porc, de poulet et de plats…
« La modulation des doses est une innovation majeure pour l’agriculture »
Au Gaec la Roche Ruffin, à Pamproux, la modulation des apports d’intrants est entrée dans les pratiques depuis 2018 avec l’…
Publicité