Aller au contenu principal

Dans les fermes
Les vols commencent à être pris au sérieux

Vincent Courilleau n'avait jamais imaginé qu'on puisse lui voler des truies dans ses parcours.
Vincent Courilleau n'avait jamais imaginé qu'on puisse lui voler des truies dans ses parcours.
© G. R.

Vols de matériel, de légumes en plein champ, ou d’animaux, encore dernièrement en Deux-Sèvres : le phénomène prend de l’ampleur à tel point que les pouvoirs publics ont annoncé qu’ils allaient lancer un plan d’action. Pour la profession, il faut que la gendarmerie et la justice aillent jusqu’au bout de leurs investigations. Car on ne parle plus de cas isolés mais de réseaux organisés.

Lire en page 3 d'Agri79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Ambiance Terre : le plus gros événement agricole en Deux-Sèvres s’organise

Nouvelle année et nouvel essai pour reprogrammer Ambiance Terre, l’événement de promotion des métiers agricoles…

Il construit lui-même son semoir en semis direct
Polyculteur éleveur à Vérines (17), Jérôme Rivasseau n'a pas été suivi par sa Cuma pour s’équiper d’un semoir en semis direct. Qu…
La Fnsea 79 va lancer sa société dédiée au photovoltaïque
Avec l’intention de répondre aux besoins exprimés par ses adhérents, mais aussi par des agriculteurs voulant compléter leurs…
Des vaches Angus pour valoriser les prairies gâtinaises
Le 2 décembre, le Sertad (syndicat des eaux) et Bio Nouvelle-Aquitaine animaient une rencontre à l’EARL des Bouchauds, à Saint-…
Miniatures agricoles : petite échelle mais grande passion
À l’approche de Noël, les concessions de matériels agricoles mettent les jouets à l’honneur sous le sapin. Les tracteurs et…
Six acteurs agricoles demandent à l'Etat de garantir la sécurité des biens et des personnes
En amont de la mobilisation programmée le 15 janvier à Mauzé par le collectif Bassines Non Merci, la Fnsea79, JA79, la chambre d'…
Publicité