Aller au contenu principal

Les vignerons se mobilisent pour leur confrère

 À Berrie, les vendanges  du domaine de la Coudraie ont cette année été sauvées par les exploitants des alentours, qui ont remplacé le viticulteur victime d’un grave accident.

La cuvée 2022 du domaine a été vendangée par les confrères de Joris Naveau des alentours.
© Jean-Claude Rabin

Le 6 septembre, quelques jours avant les vendanges, alors que Joris Naveau, de domaine de la Coudraie, à Berrie, est sur une échelle pour vérifier le fonctionnement d’un moteur électrique, il reçoit une décharge électrique qui provoque sa chute. Le choc est violent: un hématome au cerveau, des fractures de l’épaule, d’une vertèbre… son pronostic vital est engagé. Pendant 15 jours il est maintenu en coma artificiel. À tout juste 30 ans, l’agriculteur a repris l’exploitation familiale du nord de Vienne depuis le 1er janvier, et son accident provoque l’émoi autour de Berrie et Saint-Léger-de-Montbrillais, notamment parmi ses confrères. Dès le lendemain de l’accident, Damien Robert, le président des vignerons AOP Saumur Vienne, convoque ses collègues pour organiser le remplacement de Joris Naveau. « Nous étions au début des vendanges, explique-t-il.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Méthaniser, pour mieux valoriser ses effluents
  En début d’année prochaine, une unité de méthanisation verra le jour à Sanxay. À sa tête, deux éleveurs qui cherchaient à…
Elise fabrique des tommes et des yaourts de brebis
  Elle est la première dans la Vienne à transformer le lait de brebis en fromages et en yaourts. Élise Breton est en finale du…
Les vêlages d’été, une bonne idée ?
Depuis une dizaine d’années, le Gaec Bodin concentre une partie de ses vêlages en été. Un choix qui lui permet de répondre à la…
Les veaux de boucherie, le projet idéal pour l’installation d’Alexandre
En découvrant sur le tard la production de veaux de boucherie, Alexandre Durand a réuni tous ses critères pour une installation…
Cochons d’Antran: de la vente directe et des gîtes
  Céline Bois, éleveuse de porcs à Antran, et Alexandre Thomas, formateur au lycée agricole de Montmorillon, ont lancé leur gamme…
Une vente qui ne fait toujours pas l’unanimité
  La vente d’une exploitation agricole de plus de 2000 hectares dans la Vienne revient dans l’actualité, avec le choix réalisé…
Publicité