Aller au contenu principal

Sanitaire
Les vétérinaires ne veulent pas de remise en cause du maillage sanitaire du territoire

Le gouvernement devrait retirer la mesure qui aurait interdit aux vétérinaires de vendre des antibiotiques critiques. Malgré cela, les vétérinaires avaient décidé de maintenir la manifestation du 6 novembre. Explications avec Laurent Poncelet.

Les vétérinaires font de la prévention une part importante de leur activité, comme le précise Laurent Poncelet (à gauche sur la photo).
Les vétérinaires font de la prévention une part importante de leur activité, comme le précise Laurent Poncelet (à gauche sur la photo).
© Photo d'archives

Vous êtes président du syndicat départemental des vétérinaires et malgré le recul du gouvernement vous décidiez, mardi, de maintenir l’appel à la manifestation à Paris, le 6 novembre. Pourquoi ?
Le gouvernement a annoncé en début de semaine qu’il retirait du projet de loi d’avenir la disposition concernant l’interdiction de délivrer des antibiotiques critiques par les vétérinaires. Malgré cette annonce, nous avons maintenu la manifestation à laquelle devaient participer 60 à 65 vétérinaires et auxiliaires vétérinaires du département. Même si le gouvernement fait machine arrière, on se méfie de ce qui n’est qu’une annonce alors que la disposition peut à tout moment de la procédure parlementaire être réintroduite sous forme d’amendement.

Lire la suite en page 4 d'Agri79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Travail du sol: 4 étudiants présentent différentes techniques
Un groupe d’étudiants en 2e année de BTS Acse, au lycée agricole de Venours, ont récemment organisé une démonstration de…
Le printemps à la Ferme fait son retour
Après deux années sans portes ouvertes, en raison de la crise sanitaire, les agriculteurs du réseau Bienvenue à la Ferme…
Le repas 100% deux-sévrien des JA 79 se prépare

Le repas des Jeunes Agriculteurs des Deux-Sèvres aura lieu le samedi 21 mai. « Après les nombreux retours…

Exploitants et chefs d’entreprise face à l’incertitude de la reprise d’activité
Les éleveurs désœuvrés cherchent une activité pour ne pas broyer du noir. Les entreprises de l’aval mettent au chômage partiel…
À Beauvoir-sur-Niort, Olésia et Irina ont trouvé refuge
Accueillies par Jean-Claude Aubineau et sa sœur Marité Sage, Olésia, Irina et sa fille Arina sont arrivées à la mi-mars. Loin de…
Le Logis du Mortier mise sur la fraîcheur
Alain Lucas a su transformer l’exploitation familiale en mauvaise santé à l’époque en y injectant des nouveautés, telle que la…
Publicité