Aller au contenu principal

Les syndicats d’eau du sud Deux-Sèvres bientôt fédérés en société publique locale

La loi en fait obligation aux intercommunalités. Le département prévoit pour le début 2018 le regroupement des syndicats d’eau du sud du département en une même entité.

Gilbert Favreau, président du conseil départemental (à gauche) et Bernard Belaud, conseiller départemental, 
annoncent la création d’une SPL en accord avec la loi NOTRe de juillet 2015.
Gilbert Favreau, président du conseil départemental (à gauche) et Bernard Belaud, conseiller départemental,
annoncent la création d’une SPL en accord avec la loi NOTRe de juillet 2015.
© Guy Du Repaire

tés qui gèrent actuellement l’eau potable dans le sud Deux-Sèvres, le conseil départemental envisage de constituer une société publique locale (SPL). « Une organisation qui relève de la géographie », expliquait le président du conseil départemental, Gilbert Favreau. Mais pas seulement. Ce projet devrait voir le jour au 1er janvier 2017, selon la loi NOTRe (*). Passé ce délai, si rien n’est réalisé, l’État prendra les choses en main.
La situation ne devrait pas beaucoup changer en ce qui concerne le nord du département pour une bonne partie du territoire rattaché au barrage du Cesbron et ses 11,5 millions de mètres cubes, dont une petite partie seulement est réservée à l’irrigation. Trois syndicats d’eau en dépendent : le syndicat mixte des eaux de Gâtine, le syndicat des eaux de la vallée du Thouet et le syndicat du Val de Loire.


La partie sud du département est quant à elle en grande partie alimentée par le barrage de la Touche Poupart, d’une capacité de 15 millions de mètres cubes. Là, l’organisation est plus morcelée, avec sept syndicats. « Un syndicat mixte inclus dans une intercommunalité a vocation à disparaître », estime Gilbert Favreau, faisant référence à celui de la Courance. Les deux barrages resteront interconnectés pour des questions de sécurité, en cas de pollution notamment.

Plus d'infos dans le journal Agri 79 du 24 juin 2016

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

L'atelier des 6 Vallées réunit des producteurs de la Vienne et des Deux-Sèvres.
L'Atelier des Vallées prend forme
L'atelier collectif de découpe et de transformation de produits locaux des Vallées devrait voir le jour début 2026 à Coulombiers…
Les membres du syndicat de la race Limousine des Deux-Sèvres ont acté une présidence partagée entre Bruno Valadeau et Killian Girault.
Deux présidents pour la Limousine

La présidence du syndicat deux-sévrien de la Limousine est désormais partagée entre Bruno Valadeau et Killian Girault, un…

Laurette Didière vient de créer son agence Charentes In Flow.
Découverte touristique sur-mesure des Charentes
Laurette Didière créé une agence de tourisme réceptive : Charentes In Flow.
Baptiste Conreaux amène les commandes de fruits, légumes, jus et œufs à la porte de ses clients.
Des produits locaux livrés à domicile

Si la demande de livraison de fruits et légumes locaux était forte pendant la crise sanitaire, elle s'est bien estompée ces…

Guillaume Roux et Cassandra Bœuf veillent sur leurs escargots.
Nouveaux anges gardiens pour les cagouilles
Cassandra Bœuf et Guillaume Roux ont repris la Cagouille charentaise, à Mons. L'exploitation hélicicole va déménager dans les…
La taille des haies est finalement autorisée jusqu'au 15 avril inclus.
Un mois de plus pour tailler les haies

Suite aux pluies importantes de ces dernières semaines, qui ont rendu de nombreuses parcelles inaccessibles, la date d'…

Publicité