Aller au contenu principal

Retraites
Les retraités de l’agriculture réaffirment leurs revendications

Les fins de mois sont difficiles pour les agriculteurs retraités. Aussi, la section des anciens exploitants de la FDSEA s’en est allée, mardi 31 août, renouveler ses revendications sur les retraites à la préfète.

« Les revendications ne sont pas nouvelles mais il est bon que les pouvoirs publics les entendent à nouveau », a souligné Louis Gayot (au centre).
« Les revendications ne sont pas nouvelles mais il est bon que les pouvoirs publics les entendent à nouveau », a souligné Louis Gayot (au centre).
© DR

En prélude aux discussions à l’Assemblée nationale et avant la manifestation du 7 septembre organisée par les grandes centrales syndicales des salariés , la section des anciens exploitants de la FDSEA a souhaité renouveler ses revendications sur les retraites à la préfète.

Une délégation conduite par Patrice Coutin, président de la FDSEA et Louis Gayot, président de la section départementale des anciens exploitants accompagné d’Eliane Siteau et de Claude Tardy, a donc été reçue mardi 31 août par Christiane Barret.

 

La SDAE réaffirme ses positions

« Les revendications ne sont pas nouvelles mais il est bon, avant que les discussions ne soient engagées à l’Assemblée nationale, que les pouvoirs publics les entendent à nouveau », a introduit Louis Gayot.

Des avancées sont proposées par le gouvernement, les anciens exploitants prennent acte des dispositions prises dans le cadre de la réforme des retraites concernant : 

- le changement des règles du minimum vieillesse et le fait que les agriculteurs ayant peu cotisé puissent avoir au moins 

708,95 € de revenu au titre de la retraite ;

- l’ouverture du bénéfice de la RCO aux conjoints collaborateurs d’exploitation et aux aides familiaux ;

- l’obtention pour les femmes chefs d’exploitation pendant moins de 17,5 ans du bénéfice de la revalorisation de leur pension agricole grâce à un assouplissement des conditions d’accès.

Les anciens exploitants restent néanmoins prudents et vigilants sur l’application de cette réforme et réaffirment leurs positions sur :

- le respect de la loi RCO sur l’engagement des pouvoirs publics en 2002 et les 75 % du SMIC, ainsi que  leur objectif d’atteindre 85% du SMIC à carrière complète ;

- le rétablissement de la demi-part fiscale accordée aux parents isolés qui peut permettre un certain nombre d’avantages fiscaux et sociaux, notamment pour les personnes à faible revenus ;

- l’attribution forfaitaire de la bonification pour enfants et son exclusion des plafonds de ressources ;

- l’augmentation significative du seuil d’imposition sur le revenu fiscal de référence ;

- l’avancée urgente vers la prise en charge de la dépendance, dite 5e risque, et de son financement.

Enfin la délégation a renouvelé son souhait, pour les futurs retraités, d’avoir une retraite calculée sur les 25 meilleures années et non plus sur la carrière entière.

 


Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Agathe Raimbert est installée en son nom et est salariée de son conjoint sur une exploitation bovin viande à Saint-Pierre-de-Maillé.
Une agricultrice candidate aux Européennes
Elles ont lieu dans un peu plus de 4 mois, mais les élections européennes ne soulèvent pas un entrain important. Dans la Vienne,…
Johnny et Thierry Boisson partagent la même impression sur la complexité administrative.
"Toujours des craintes pour l'avenir de l'exploitation"
Les manifestations agricoles de ces dernières semaines ont montré une complexité administrative et une dépendance à la Pac qui n'…
Estelle et Pascal Giraudeau fabriquent des pâtes et de la farine avec le blé, tendre et dur, produit sur l'exploitation.
Avec un bon blé, on fait des bonnes pâtes
À la recherche de valeur ajoutée sur leur production de blé, Pascal et Estelle Giraudeau ont décidé de faire de la farine, et des…
"Ce qui me ronge le plus le matin, c'est de m'assurer que je vais bien pouvoir régler telle ou telle facture", confie Sébastien Martin.
Ovins : "Je n'arrive pas à dégager un revenu"

Jeune installé dans la Vienne, Sébastien Martin est venu pour la première fois manifester. Originaire de Belgique, cet éleveur…

Blocages des cinq principaux Leclerc des Deux-Sèvres pour réclamer de la transparence

Toute la journée du 23 février, les tracteurs de la Fnsea 79 et de JA 79 ont bloqué les accès aux parkings des magasins…

Jason Morisson installe son food-truck quatre soirs chaque semaine à Claix, Champniers, Soyaux et Linars.
Rainbow Burger sublime les goûts et les couleurs 
Jason Morisson a créé en octobre 2022 son food-truck de burgers faits avec des produits charentais. 
Publicité