Aller au contenu principal

Traits poitevins
Les races mulassières, un patrimoine du futur

Les concours et présentations permettent de présenter ces races en voie d’extinction dans l’objectif de séduire. Un travail sur les débouchés est également mené par l’association des races mulassières. Un marché croissant pourrait relancer l’élevage.

« Le Marais Poitevin tel qu’on le connaît aujourd’hui doit son existence aux nombreuses heures de travail des traits poitevins », explique Karine Monnet.
« Le Marais Poitevin tel qu’on le connaît aujourd’hui doit son existence aux nombreuses heures de travail des traits poitevins », explique Karine Monnet.
© C. P.

Cette année, c’est avec Athéna de l’Hermitain (*) ainsi que Talève de l’Hermitain(*) et son petit Damier que Karine Monnet se rendra au concours national des races mulassières du Poitou. A Dampierre-sur-Boutonne (17), les 24 et 25 août, elle comptera parmi ces passionnés qui se dévouent à la cause des races équines locales. Un patrimoine régional auquel l’éleveuse, par ailleurs enseignante en socioculturel au lycée horticole de Niort, est attachée. « J’aime ma région. Du bocage à la côte atlantique en passant par la plaine et dans les prés, je préfère voir des traits poitevins ou des baudets du Poitou que des percherons. L’histoire de ces races se trouve ici. Elles sont notre patrimoine, l’une de nos richesses locales. »

Lire la suite en page 6 d'Agri79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

Exploitants et chefs d’entreprise face à l’incertitude de la reprise d’activité
Les éleveurs désœuvrés cherchent une activité pour ne pas broyer du noir. Les entreprises de l’aval mettent au chômage partiel…
Travail du sol: 4 étudiants présentent différentes techniques
Un groupe d’étudiants en 2e année de BTS Acse, au lycée agricole de Venours, ont récemment organisé une démonstration de…
Le printemps à la Ferme fait son retour
Après deux années sans portes ouvertes, en raison de la crise sanitaire, les agriculteurs du réseau Bienvenue à la Ferme…
Le repas 100% deux-sévrien des JA 79 se prépare

Le repas des Jeunes Agriculteurs des Deux-Sèvres aura lieu le samedi 21 mai. « Après les nombreux retours…

À Beauvoir-sur-Niort, Olésia et Irina ont trouvé refuge
Accueillies par Jean-Claude Aubineau et sa sœur Marité Sage, Olésia, Irina et sa fille Arina sont arrivées à la mi-mars. Loin de…
La première race allaitante du département confirme ses atouts
Le syndicat départemental de la race charolaise, réuni en assemblée générale le 10 mai à Bressuire, accueille trois nouveaux…
Publicité