Aller au contenu principal

Les personnalités d'Archigny réunies dans un livre

À l'occasion de la parution du bulletin annuel des Musées de Chauvigny, Jean Dubois, a choisi de parler de personnalités de son village natal.

Jean Dubois sort très régulièrement des livres sur l'histoire d'Archigny, où il est né et a grandi.
Jean Dubois sort très régulièrement des livres sur l'histoire d'Archigny, où il est né et a grandi.
© Marine Nauleau

"Originaires d'Archigny, ils ont eu une vie extraordinaire", c'est le titre le nouvel opus de Jean Dubois*. Ce passionné d'Histoire et surtout de celle de son village natal d'Archigny, n'a de cesse, depuis de nombreuses années, d'archiver articles de presse et photographies anciennes qui parlent d'Archigny ou de ses habitants. Et justement, certains font donc l'objet d'un cahier de 82 pages inséré dans le bulletin annuel des Musées de Chauvigny et, de là, l'idée d'en faire une publication spécifique a germé. " Je savais qu'il y avait à Archigny, des personnalités qui s'étaient illustrées mais je ne pensais pas qu'il y en avait autant. Ils sont un peu tombés dans l'oubli mais devraient être notre fierté locale " confie Jean Dubois.

Sportifs, héros de guerre, déportés

Il lui a fallu un peu moins de 6 mois pour collecter les informations et les photographies, opérer une sélection sans oublier de rencontrer des membres des familles de ces illustres personnages avant d'écrire les textes. Le récit est ponctué d'anecdotes. Comme avec Gilbert Millot, camarade d'école de l'oncle de Jean Dubois, et dont " les copains de classe se souviennent de ses réponses sans faille" comme le précise Jean Dubois. Les grands-parents maternels de Gilbert Millot avaient créé un commerce de grains dans le bourg, dans les locaux de l'école maternelle d'aujourd'hui. Gilbert Millot fera de grandes études pour devenir ingénieur dans la Compagnie des chemins de fer du Maroc, puis, de retour en France, chef à la SNCF. "Preuve qu'il y a de belles carrières possibles même en sortant d'un bled de la France profonde" sourit Jean Dubois.

Il y a aussi de belles carrières sportives. Comme avec Georges Gaillot, qui n'est pas né à Archigny mais y a passé une bonne partie de ses jeunes années. Il deviendra quelques années plus tard, recordman de France, en course à pied, sur 20 000 mètres. Auguste Pignon a quant à lui été envoyé au front en 1917. Grand blessé (amputé de la jambe gauche, du bras droit et de l'auriculaire gauche), il sera fait chevalier de la Légion d'Honneur en 1921. Le livre expose aussi le parcours des familles Jallais et Bruneau, cultivateurs et héros de la résistance, et, pour certains, arrêtés et déportés. Une façon de revenir sur un fait historique : Archigny est traversé par la ligne de démarcation qui séparait les zones libres et occupées durant la seconde guerre mondiale.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Caracterres.

Les plus lus

François Berthelot
Disparition de François Berthelot

C'est avec stupeur que la rédaction a appris le décès de François Berthelot, mercredi dernier, suite à un accident avec un…

Intempéries de printemps : cas de force majeure reconnu pour tout le département

Les fortes intempéries intervenues en sortie d’hiver et au printemps ont, pour certaines exploitations, empêché les semis…

Timothée Goudeau, non issu du milieu agricole, est actuellement en parrainage sur une ferme bovine à Boisragon.
Pâturage tournant et ACS : Timothée raisonne son projet

À Boisragon, l'apprenti Timothée Goudeau se prépare à reprendre la ferme de bovins allaitants de Philippe Juin, qui part à la…

Michel Cousseau retrace dans cet ouvrage le récit que son papa lui a fait le jour de ses 92 ans de son enfance, dans les Deux-Sèvres et la Vienne.
La vie des paysans du Poitou dans un livre
Dans son dernier livre, Michel Cousseau raconte la vie presque ordinaire d'Alexandre, son papa. Pas tout à fait ordinaire, parce…
En attendant l'arrivée des pigeons début septembre, Kenny Violette aménage pour mécaniser au maximum la production.
S'installer en pigeons : un projet sécurisant et familial

Kenny Violette va relancer un élevage de pigeons à Gourgé à la fin de l'été. Un projet qui lui permet d'assouvir son rêve d'…

Une des deux lagunes a été découpée dans la nuit de jeudi à vendredi.
Des dégradations en marge des festivités

Il y a quelques jours, une dizaine de syndicats, associations et partis politiques avaient appelé à des actions le long du…

Publicité